Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


El Kadri Zineb - publié le Dimanche 8 Juin à 10:04

Qu'est ce que l'Histoire littéraire?



Dès les années 60, l'approche des œuvres littéraires a été dominée par le structuralisme: on concevait le texte comme un système de relations clos sur lui-même. On redécouvre aujourd'hui la nécessité d'aborder la littérature dans une vue perspective, jalonnée de repères historiques utiles non seulement pour comprendre le passé, mais également le présent.



L'histoire littéraire met en lumière la manière dont la littérature prend ses libertés avec le motif idéologique qui la mobilise.

Pendant très longtemps, les études littéraires se sont confondues avec l'histoire littéraire, celle-ci consiste à raconter après coup ce qu'elle considère être la littérature.
En France, après la Révolution, l'histoire littéraire s'est affairée à constituer un ensemble d'écrits en littérature nationale et la littérature en un art, en établissant un corpus d'œuvres connus et de chefs-d’œuvre reconnus, selon divers critères :
1°) la langue écrite : le français et non d'autres langues parlées sur le territoire français;
2°) l'époque : le Moyen-âge, la Renaissance, le Classicisme et les Lumières avant la Révolution et la Modernité.
3°) l'école (ou le courant);
4°) le genre : la non-fiction et la fiction, le poème et le roman ou les autres formes romanesques (nouvelle, conte), la pièce de théâtre, les écrits intimes ou autobiographiques, etc.;
5°) le style : variable d'une œuvre ou d'un auteur à l'autre;
6°) l'auteur lui-même : sa vie et son œuvre.

L'histoire littéraire cherche, à travers ces différents critères, à établir un répertoire d'œuvres et un palmarès d'auteurs; elle fait donc l'inventaire ou la nomenclature des œuvres et elle opère des classements : elle classe en tendances, en courants, en écoles, en genres, en styles, en thèmes, en influences.

Pour l'histoire littéraire, l'objet des études littéraires, c'est le corpus à constituer ou à reconstituer, à instituer, à ficher dans les annales et les archives et dont il faut rendre compte dans des bibliographies et des monographies ou dans des anthologies et des manuels.
A cet égard, l'enseignement d'histoire littéraire se soucie de compléter l'analyse de texte, en rétablissant les contextes au sein desquels une œuvre se définit et se singularise. L'objectif est double. Premièrement, il s'agit d'inciter les étudiants à lire beaucoup et rapidement, afin de découvrir dans les textes le retour de motifs thématiques ou de soucis formels identiques. Ce rapprochement des œuvres et des écrivains permettra aussi d'interroger leurs différences. Deuxièmement, il s'agit de s'assurer que la répétition constatée dans les textes fait sens. Ainsi, des ouvertures vers les réalités politiques et sociales, mais aussi vers la science et la philosophie, ou encore vers l'imaginaire social, contribueront à établir dans quelle mesure les œuvres participent à l'idéologie de leur époque ou de leur nation.
Pour l'histoire littéraire, la littérature est d'abord et avant tout ce qui se retrouve à la bibliothèque ou ce qui doit s'y retrouver; c'est là qu'on la cherche et qu'on la trouve.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus