Lemag.ma : Le quotidien maghrébin
     

Suivez-nous
App Store | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Facebook | © icondock.com
Newsletter | © icondock.com
YouTube | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
Podcast | © icondock.com
Rss | © icondock.com


Abonnez-vous à la Newsletter


Nous Suivre
Twitter
Facebook
App Store
YouTube
Rss


#Lemag..ma

Pseudo-guides à la mords-moi le nœud

Ahmed El Jabri - publié le Lundi 4 Mars 2013 à 19:37



Il n'y a pas un seul jour qui passe sans qu'un imposteur étranger ne soit surpris en train d'accompagner des touristes même dans les monuments historiques sans jamais avoir froid aux yeux. Ces usurpateurs et mercenaires de diverses nationalités dont pullule, malheureusement, de plus en plus la ville de Marrakech constituent une menace sérieuse pour le corps du guidage et pour la réputation du tourisme dans notre pays. Propriétaires ou gérants des maisons d’hôtes, employés des agences de voyages, aventuriers sans scrupule, pensionnés ou même sans emploi, hommes et femmes, ces quêteurs internationaux de l’Eldorado marocain sont là non seulement pour mettre main basse sur le pain des guides officiels du tourisme mais aussi pour les dénigrer -bien que ces derniers soient à cent coudées d’eux- et pour ternir l’image de marque du tourisme marocain. Ignares, mystificateurs, parasites, amoraux, escrocs, rapaces, vampires, pique-assiettes… le dictionnaire foisonne d’adjectifs qualificatifs qu’on peut légitimement utiliser pour décrire ces sangsues dont le nombre ne cesse d’augmenter. C’est à croire que l’hospitalité légendaire des Marocains les attire comme une « crotte » attire les mouches.

Cependant, au lieu de se montrer reconnaissants, ces ingrats et profiteurs dont la majorité a élu domicile à Marrakech n’hésitent guère à mordre goulûment la main qui les nourrit. L’on se demande s’il n’est pas grand temps pour les guides officiels du tourisme en particulier et nos concitoyens en général de sortir de leur léthargie car l’heure est au grand ménage. Les Marocains ne sont pas xénophobes et ne le seront jamais, mais qui voudrait de sangsues de tout poil ? Par ailleurs, si la tolérance a toujours été la devise des Marocains, cela ne dénote absolument pas une passivité quand quiconque se permet de toucher à leur gagne-pain. En effet, s’il va de soi que toute patience ait ses limites, autant dire que ces anarchistes étrangers n’ont pas le droit d’en abuser.

Devant cette montée en puissance du guidage touristique étranger clandestin, on ne peut que condamner, d’une part, la lassitude et la désintégration de la corporation des guides officiels du tourisme et d’autre part, la politique de l’autruche, le mutisme et le « laissez-faire, laissez-passer » des Ministères de Tourisme, de la Justice, de l’Intérieur, mais aussi des autorités locales et d’une Brigade Touristique peu motivée, inefficace, dépassée par les évènements et dont certains éléments sont, vraisemblablement, de connivence avec les imposteurs.

Face à ce statu quo amer, bon nombre de guides officiels de tourisme ont d’ores et déjà pris rang parmi leurs confrères militants qui ont choisi de brandir le slogan du respect de la loi et de lutter massivement contre l’envahissement de Marrakech par tous ces scélérats qui, volontairement ou tout simplement par ignorance, ont pris d’assaut une profession pourtant censée être réglementée. Si « Facebook » s’est avéré une plateforme efficace de dénonciation de toutes ces pratiques malhonnêtes, la corporation des guides officiels du tourisme ne s’en contente pas. Aujourd’hui, d’autres décisions ont été prises stratégiquement dont les campagnes de sensibilisation, les mises en garde des contrevenants, le recours à la justice, preuves à l’appui, en cas de récidive et l’exhortation à l’application des sanctions prévues par la loi 05-12 à l’encontre des récidivistes.

Néanmoins, compte tenu de la réticence des services concernées et la lenteur administrative qui, malheureusement aujourd’hui encore, handicapent toute action visant à assainir le métier du guide de tourisme, d’autres mesures sont envisageables et seront divulguées au moment opportun. C’est dire que la corporation des guides officiels du tourisme a plus d’un tour dans son sac.
Pseudo-guides à la mords-moi le nœud


Tagué : Ahmed El Jabri

           



Commentaires

1.Posté par Abraq rachid le 08/03/2013 22:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thank you very much for this outstanding article.I think we should consider what the national guides did few years ago in the north of Morocco when they started stoping any tour coach without a national guide.
Best regards


Vous aimerez aussi :
< >

Mercredi 23 Avril 2014 - 18:23 Le calvaire des femmes voilées au Maroc

Mercredi 23 Avril 2014 - 10:13 Houara mon amour !

Actus | Société | Economie et Entreprise | Sport | Focus | Cultures | Libraire | Médias et Tech | Analyses | Chroniques | Interviews | Lemag | Le Courrier