Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



MAP - publié le Vendredi 5 Février à 13:55

Provinces du sud : Plus de 2 MMDH alloués aux programmes d'eau potable et d'assainissement liquide entre 2016 et 2021




Un montant de 2,19 milliards DH a été alloué aux programmes inhérents aux secteurs de l'eau potable et de l'assainissement liquide dans les provinces du sud pour la période 2016-2021.



Selon des données de la direction régionale du sud de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE)- branche Eau, ces projets sont prévus dans le cadre du plan d'investissement de l'Office dans ces provinces.

Ainsi, dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, une enveloppe budgétaire de 868 millions DH a été débloquée pour la généralisation de l'adduction d'eau potable au profit des localités qui sont actuellement approvisionnées en eau saumâtre ou desservies par des camions-citernes (93 MDH), et la restauration des équipements de récupération d'énergie au niveau de l'ancienne station de dessalement à Laâyoune (15 MDH).

Ces projets, qui permettront d'accompagner la demande croissante en eau potable, portent également sur le renforcement des infrastructures de distribution à Tarfaya, Smara et Boujdour (59 MDH), des dispositifs de production et de distribution de l'eau potable au village des pêcheurs "Agti el Ghazi" dans la province de Boujdour (10 MDH) et des équipement de production de l'eau potable dans les villes de Laâyoune, Tarfaya et Boujdour (575 MDH).

Dans la région de Dakhla-Oued Ed Dahab, les investissements programmés englobent le renforcement des infrastructures de distribution de l'eau potable (315 MDH), la généralisation de l'adduction d'eau portable au profit des populations approvisionnées en saumâtre ou desservies par des camions-citernes (63 MDH), le renforcement du réseau de distribution à Dakhla (60 MDH) et des dispositifs de production (200 MDH).

En vue d'améliorer le système d'assainissement liquide dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra, l'ONEE projette également la réalisation de plusieurs projets entre 2016 et 2021, pour un budget global de 1,009 MMDH.

Ils portent essentiellement sur la réalisation d'un réseau d'assainissement liquide, d'une station de pompage et d'une station de traitement des eaux usées à Foum El Oued (44 MDH), l'aménagement d'une station d'assainissement à Laâyoune (700 MDH), la réfection du réseau délabré des eaux résiduaires dans la même ville (150 MDH), la réalisation d'une station de traitement des eaux usées à Smara (45 MDH) et le renforcement des canaux des eaux usées à Tarfaya (70 MDH).

Dans la région de Dakhla-Oued Ed Dahab, l'Office a établi un programme similaire s'étalant sur la même période pour un investissement global de 292 MDH. Il concerne, pour l'essentiel, la mise en place d'une station de traitement des eaux usées à Dakhla (250 MDH), d'un réseau d'assainissement liquide, d'une station de pompage et d'une station de traitement des eaux résiduaires au cercle Bir Guendouz (42 MDH).

               Partager Partager