Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh



MAP - publié le Samedi 7 Novembre à 21:59

Provinces du Sud : La présidente de la CGEM annonce des projets de près de 5,4 milliards DH pouvant générer plus de 10 mille emplois






a présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Mme Meriem Bensalah-Cheqroun a annoncé, samedi à Laâyoune, des projets d'investissements de près de 5,4 milliards DH permettant de générer 10.300 opportunités d'emploi dans les provinces du Sud.

Dans une allocution devant SM le Roi Mohammed VI, lors de la cérémonie de lancement du nouveau modèle de développement des Provinces du Sud, présidée par le Souverain accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, la présidente de la CGEM a indiqué que les 56 projets d'investissements prévus entrent dans le cadre de l'initiative de mobilisation des investissements et de création des opportunités d'emploi dans les provinces du Sud.

Cette initiative mise en oeuvre en partenariat entre la CGEM, le ministère de l'Intérieur et les autorités locales porte sur la réalisation de 17 projets dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, 39 dans la région de Laâyoune-Sakia Al Hamra dont 36 projets dans la ville de Laâyoune, 2 à Boujdour et un projet à Tarfaya.

Les projets sont répartis entre plusieurs secteurs, à savoir l'industrie avec 13 projets d'une valeur de 983 millions dirhams qui généreront 3011 postes d'emploi, l'énergie et les énergies renouvelables avec des projets pouvant créer 400 postes d'emploi, l'immobilier avec 5 projets qui permettront la création de 6005 postes d'emploi et le commerce et les services avec des projets d'une valeur de 181 millions de dirhams pouvant générer 150 postes d'emploi, a expliqué Mme Bensalah-Cheqroun.

La CGEM avait, dans ce sens, signé quatre conventions avec l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), la Fondation Phosboucraa, Microsoft et Injaz Al-Maghrib pour la formation des ressources humaines de la région, a-t-elle ajouté.

               Partager Partager