Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



MAP - publié le Mercredi 8 Juin à 11:31

Province Assa Zag: des participants à un atelier de formation appellent à intensifier les activités de sensibilisation sur l'impact des changements climatiques




Guelmim - Des participants à un atelier de formation organisé à l'initiative de l'Association Akhzan pour le développement et la coopération, sous le thème "Les changements climatiques et leur impact direct sur les Provinces du Sud", ont appelé à intensifier les campagnes de sensibilisation des élus de la province et de la société civile dans la province d'Assa Zag et la région de Guelmim Oued Noun, tout en prenant en compte les engagements du Maroc et en tirant profit des expériences nationales et internationales dans ce domaine.



Lors de cet atelier, organisé les 04 et 05 juin, en partenariat avec l'Université Chouaib Doukkali et la Faculté des Sciences d'El Jadida, en coordination avec l'Association marocaine pour l'écotourisme et la protection de l'environnement, des experts, des professeurs et des acteurs sociaux, ont souligné la nécessité d'adaptation des programmes socio-économiques aux caractéristiques de la province et de leur inclusion dans le plan de développement régional, de l'intégration des deux dimensions écologique et environnementale dans ces programmes et de la rationalisation de l'utilisation des ressources dans ce domaine.

Ils ont mis, à cet égard, l'accent sur l'implication de l'université et la mobilisation des chercheurs universitaires dans le développement des idées novatrices à l'instar du projet du village écologique dans la commune rurale Labouirate, et l'encouragement de la création des projets similaires dans la province d'Assa Zag et la région de Guelmim Oued Noun, appelant aussi à trouver un accès de la province sur l'océan atlantique, et ce à travers la construction d'une route reliant entre la commune de "Labouirate" située à 115 km d'Assa, et la commune de Mssid dans la province de Tan Tan et une autre reliant ente la commune rurale El Mahbes et Ajdiria dans la province d'Es-Smara.

Les participants ont appelé à investir les résultats de la politique nationale dans le domaine de développement des régions oasiennes et les réserves de biosphère, par la création de parcs dans les provinces du sud en vue de les transformer, dans une prochaine étape, en réserves naturelles de l'acacia gommier, qui constituent une véritable richesse nationale caractérisant le couvert végétal local, et une continuité du paysage écologique liant l'Europe et l'Afrique.

Ils ont aussi recommandé la rationalisation, l'investissement et la valorisation des ressources naturelles dans le cadre des activités nomadiques, afin de préserver les ressources hydriques à travers l'élaboration des projets au sein des programmes régionaux et locaux dans la province qui permettent d'exploiter les pluies saisonnières par notamment la construction du barrage de Bouljir et la réhabilitation du barrage de Touizghi.

Les participants à cet atelier ont souligné, d'autre part, la nécessité de valoriser l'héritage culturel et le patrimoine immatériel local caractérisé par sa diversité et sa richesse en vue de l'ériger en priorité pour la consolidation de l'unité nationale, appelant également à saisir les opportunités qu'offre la mise en oeuvre de la Régionalisation avancée et du modèle de développement économique dans les provinces du sud du Royaume.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».