Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Dimanche 7 Septembre à 02:00

Projet éolien intégré 850 MW : Ouverture à Casablanca des offres techniques de l'ONEE



L'Office national de l'electricité et de l'eau potable (ONEE) a procédé, vendredi à Casablanca, à l'ouverture des Offres Techniques relatives à l'Appel d'Offres n° SP 40311, afférent au développement, à la conception, au financement, à la construction, à l'exploitation et la maintenance du Projet éolien intégré 850 MW.



Le Projet Eolien Intégré 850 MW est développé dans le cadre d’un partenariat public-privé et sera structuré suivant un schéma BOOT «Build Own Operate and Transfer». Ph : MAP - LeMatin.ma
Le Projet Eolien Intégré 850 MW est développé dans le cadre d’un partenariat public-privé et sera structuré suivant un schéma BOOT «Build Own Operate and Transfer». Ph : MAP - LeMatin.ma
L'ensemble des cinq soumissionnaires pré-qualifiés ont remis une offre relative à l'Intégration Industrielle qui consistera, notamment, en la mise en place au Maroc d'unités de fabrication et d'assemblage de composants d'éoliennes, tels que les tours, les pales, les nacelles, les hubs et autres équipements électriques et électroniques, indique un communiqué de l'ONEE parvenu à la MAP.  
 
Les pays auxquels appartiennent ces soumissionnaires pré-qualifiés sont le Maroc, l'Espagne, la France, le Qatar, l'Arabie Saoudite, l'Italie, l'Allemagne et le Danemark. S'agissant du financement du Projet, l'ONEE a levé des financements concessionnels, à hauteur de 385 millions d'euros et 31 millions de dollars US (soit l'équivalent de 4,5 milliards de dirhams), auprès des bailleurs de fonds comme la Banque Européenne d'Investissement (BEI, 200 millions d'euros), la Banque Allemande (KfW, 130 millions d'euros) et la Facilité d'Investissement au Voisinage de l'Union Européenne (FIV, 15 millions d'euros, alloués aux parcs éoliens de Midelt, Tanger II et Jbel Lahdid), la Banque Africaine de Développement (BAD, 40 millions d'euros), en sus des 31 millions de dollars US du Fonds de Technologie Propre (FTP) véhiculé via la BAD, dédiés au parc éolien de Tanger II. 
 
Le Projet éolien intégré 850 MW est développé dans le cadre d'un partenariat public-privé où l'ONEE, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social et la Société d'investissements énergétiques s'associeront au partenaire stratégique de référence retenu à l'issue dudit processus d'appel d'offres, et sera structuré suivant un schéma BOOT «Build Own Operate and Transfer». La même source indique que conformément au règlement de l'appel d'offres, il sera procédé, par la commission d'évaluation accompagnée des conseillers technique, juridique et financier de l'ONEE, à l'examen desdites offres techniques. 
 
A rappeler que dans le cadre de la Vision Royale de promotion des énergies renouvelables et de protection de l'environnement, en vue de faire du Maroc un pays modèle dans la région en la matière, le Programme intégré de l'énergie éolienne (PIEE) a été lancé en juin 2010 par S.M. le Roi. Ledit Programme porte sur la réalisation de plusieurs parcs éoliens afin d'atteindre à l'horizon 2020 une capacité éolienne installée au Maroc de 2000 MW. 
 
Il vise également le développement de la filière industrielle éolienne nationale qui contribuera fortement à la dynamique de développement économique et social régional, en termes de création d'emplois, de recours aux prestations notamment des PME-PMI locales et de transfert de savoir-faire.

La réalisation du Programme de l'ONEE a été scindé en deux phases, la première étant le projet du parc éolien de Taza (150 MW) dont le contrat d'achat d'électricité a été signé en juillet 2013 et la seconde se composant de cinq parcs éoliens d'une capacité globale de 850 MW à savoir Midelt» 150 MW, Tiskrad (Tarfaya)» 300 MW, Tanger II» 100 MW, Jbel Lahdid (Essaouira)» 200 MW et Boujdour» 100 MW, à mettre en service entre 2016 et 2020. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara