Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Mercredi 11 Mai à 11:59

Projection à Fès du documentaire "Tindouf: Récit de martyrisés " de Rabii El Jawhari




Fès - Le documentaire intitulé "Tindouf: Récit de martyrisés " du cinéaste Rabii El Jawhari, a été projeté mardi devant une assistance cosmopolite en clôture de la conférence internationale sur "le cinéma et la question du Sahara marocain", initiée les 09 et 10 mai à Fès .



Le documentaire de 90 mn relate le calvaire et les souffrances endurés par des citoyens marocains civils enlevés par des commandos du "polisario " et puis soumis aux pires sévices et supplices ainsi qu’aux diverses formes de servitude dans les camps de la mort.

Présenté dans plusieurs pays européennes, l’œuvre de Rabii El Jawhari fait état de témoignages vivants de plusieurs anciens séquestrés dans les camps de "Tindouf " et des familles d’autres personnes ayant perdu leurs conjoints ou enfants, des séquestrés toujours asservis sous le joug de l’atrocité, la brutalité, la souffrance et la privation.

Le documentaire comporte, entre autres, le témoignage émouvant et poignant d’un ancien détenu, à savoir Abdellah Lamani. Enlevé près de la ville de Tata avec son ami, M. Lamani fut séquestré durant environ 23 ans dans les geôles des séparatistes du +polisario+.

Présent à cette occasion, M. Lamani, auteur du livre "Horreur", s'est arrêté sur la cruauté et les exactions que subissent quotidiennement les séquestrés marocains dans les camps de la honte par les tortionnaires du +polisario+.

Les séquestrés marocains à Tindouf sont contraints d'effectuer, sous un soleil de plomb et dans conditions inhumaines, des travaux forcés et dégradants, a-t-il dénoncé, en rappelant les actes barbares commis par le +polisario+ à leur encontre, en violation flagrante des conventions internationales des droits de l’Homme.

Cette conférence internationale, organisée par l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, a porté sur plusieurs axes dont "des films cinématographiques et des documentaires dans le traitement des conflits politiques et les droits de l’Homme en Afrique du Nord: entraves et réalisations – cas du Sahara Marocain" et " la marocanité du Sahara et le rôle de médias".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».