Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



A.C. - publié le Samedi 19 Février à 00:00

Presse écrite: des coquilles et beaucoup de vide




Emarrakech - Certains journaux marocains, tout en osant donner des leçons à d’autres en matière de professionnalisme, laissent passer des erreurs inimaginables. Parfois en première page. Cas de figure.



Balayer devant sa porte

L’exemple le plus frappant est l’hébdomadaire dirigé par celui qui se définit par le doyen des journalistes marocains et celui qui comprend tout, sait tout et traite les écrits de ses jeunes confrères de « diarrhée »; en l’occurrence M. Mostapha Alaoui, le directeur de Al Ousboue.
Dans le dernier numéro en date de ce journal en arabe, deux grosses bourdes, car relatives à des sujets sensibles, crèvent les yeux : à la Une, une photo « exclusive » montrant Driss Basri avec une personnalité française légendée comme étant Charles Pasqua, l’ex-ministre français de l’Intérieur et ami de ce dernier. Alors qu’il s’agit en fait de Philippe Seguin, ex-ministre français de la Santé et des Affaires sociales. Pour iformation M. Séguin, Juif de Tunisie, a quitté la politique après avoir perdu face au socialiste Delanoë à la mairie de Paris.
En page intérieur, c’est encore plus grave, car cette fois ce n’est plus d’une erreur visuelle qu’il s’agit mais d’une méconnaissance grave de l’actualité. Commentant la nomination d’un civil à la tête du contre-espionnage marocain, l’auteur de l’article, non signé, affirme que la gendarmerie française est dirigée par un civil, alors qu’elle l’est par haut gradé militaire qui a le plus haut grade avant celui de maréchal de France qui est le plus élevé dans la hiérarchie militaire française. En l’occurrence le général d’armée Guy Parayre (photo). Lequel a été nommé directeur général de la gendarmerie nationale le 3 novembre 2004 en conseil des ministres. Il a officiellement pris ses fonctions le 6 décembre 2004 et succède à M. Pierre Mutz.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles