Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Adam Sfali - Emarrakech - publié le Mercredi 2 Janvier à 10:53

Presse : Le représentant du Polisario en Suède rentre définitivement au Maroc




Laâyoune : Il s’appelle Aline Habib El Kentaoui et à lui est attribué la ‘réussite’, par ses contacts avec l’extrême gauche suédoise, de faire passer la motion du parlement suédois, demandant la reconnaissance de la république autoproclamée du Polisario.



Aline Habib El Kentaoui
Aline Habib El Kentaoui
Aline Habib El Kentaoui a décidé de rentrer au Maroc et de demander réhabilitation dans son pays en tant que citoyen marocain.

C’est ce qu’a rapporté le quotidien Assabah, indiquant que la décision du polisarien représentant le front séparatiste en Suède, survient des jours après une récente visite qu'il fit à sa famille aux provinces du Sud, à la ville de Laâyoune.

Reconnaissance du Polisario contre achat de missiles suédois par l'Algérie

Les sources, qu’a cité la publication arabophone marocaine, ont indiqué que les pontes du Polisario et leurs chefs des services secrets du régime algérien se sont ligués pour tenter d’interdire son retour, mais sans succès.

En effet, à Aline Habib El Kentaoui, doivent le Polisario et le régime algérien, la ‘réussite’ de passer la motion symbolique ‘sans valeur ni effet constitutionnel’, par le parlement suédois recommandant la reconnaissance de la république autoproclamée par les séparatistes sahraouis au sud Ouest algérien.

Par ailleurs, des rapports médiatiques ont révélé que cette manipulation parlementaire suédoise avait pour objectif de faciliter la vente au régime algérien, de missiles navales d’attaque de surface, fabriqués par l’industriel suédois Saab, qui seront destinés à armer des Corvettes de classe Meko, achetées par les généraux algériens à l’Allemagne.

               Partager Partager


Commentaires