Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Xinhua - Lemag - publié le Mercredi 22 Janvier à 15:17

Présidentielles en Algérie: La campagne électorale débutera le 23 mars



Alger - Durant 22 jours, à partir du 23 mars, s'organisera la campagne électorale pour la présidentielle algérienne du 17 avril, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur algérien.



Conformément aux dispositions de la loi organique portant régime électoral, "la campagne électorale débutera 25 jours avant le scrutin et s'arrêtera trois jours fermes avant cette date. Ainsi, elle aura lieu du 23 mars au 13 avril jusqu'à minuit", a rappelé le responsable algérien lors de son passage sur les ondes de la radio nationale.

Jusqu'à lundi, 42 postulants à ce rendez-vous électoral ont retiré les formulaires dans l'espoir de rassembler les 60.000 signatures d'électeurs ou 600 d'élus locaux requises pour se porter candidat au poste de la magistrature suprême du pays.

Par ailleurs, le Conseil constitutionnel avait indiqué dans un communiqué publié lundi que le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature est fixé au 4 mars 2014 à minuit.

Pour la supervision et la surveillance de l'élection présidentielle, deux commissions seront mises en place.

Il s'agit de la Commission nationale de supervision des élections (CNSEL, composée exclusivement de magistrats désignés par le Président de la République) et de la Commission nationale de surveillance des élections (CNISEL, composée de partis politiques et de représentants des candidats libres).

Quant au nombre d'électeurs portés sur les listes électorales, l'Algérie comptait jusqu'au 31 décembre de l'année écoulée 22 460 604 inscrits.

Pour assainir ces listes, une révision "exceptionnelle" est prévue du 23 janvier au 6 février.

Ainsi, "les citoyennes et citoyens non-inscrits sur les listes électorales, notamment celles et ceux âgés de 18 ans révolus le jour du scrutin, sont invités à s'inscrire sur la liste électorale de leur commune de résidence", avait indiqué samedi dernier un communiqué du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Le président Bouteflika, actuellement en poste, a été élu une première fois en 1999, avant d'être réélu en 2004 et en 2009 pour des mandats de cinq ans.

Pour le moment, le flou entoure une éventuelle candidature de Bouteflika, alors que l'un de ses rivaux potentiels, et qui n'est autre que son ancien chef du gouvernement, Ali Benflis a officiellement déclaré dimanche sa candidature à l'élection présidentielle.

http://french.xinhuanet.com/2014-01/22/c_133065156.htm

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara