Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



MAP - publié le Jeudi 26 Novembre à 12:22

Présentation à Fès de l'ouvrage "Le Sahara à l'épreuve de la colonisation, un nouveau regard sur les questions territoriales" de Jillali El Adnani






Fès - Le nouveau ouvrage de l'universitaire Jillali El Adnani intitulé "Le Sahara à l'épreuve de la colonisation, un nouveau regard sur les questions territoriales" a été présenté, mercredi à Fès, devant un parterre d'intellectuels, d'universitaires ainsi que des chercheurs marocains et étrangers.
La nouvelle publication de grand format (plus de 400 pages), éditée par "Bourgreg impressions", relate les nouvelles vérités sur la marocanité du Sahara telles que révélées par de récentes consultations scientifiques de l'historien Jillali El Adnani dans les archives nationales d'Outre-Mer à Aix-en-Provence, les archives diplomatiques de Nantes et de la Courneuve, celles du centre de Koulouba à Bamako et celles du centre des archives nationales de Dakar.

La présentation de cet ouvrage, préfacé par le chercheur et anthropologue français, Grigori Lazarev, s'inscrit dans le cadre d'une conférence initiée par l'Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF) à l'occasion du 40è anniversaire de la Marche Verte.

Pour M. Lazarev "l'ouvrage de Jilali El Adnani est un livre d'histoire mais les faits qu'il rapporte en font, bien que cela n'ait pas été son intention d'historien, un livre de clarification d'un contexte complexe", précisant que le livre d'El Adnani "nous invite à un autre regard, celui de l'historien ".

"En remontant le temps, jusqu'aux débuts de la colonisation française du Sahara à partir de l'Algérie, la suivant dans sa progression jusqu'aux terres marocaines du sud et du sud-ouest, la regardant depuis les marges sahariennes de l'Afrique occidentale, l'auteur nous fait, en effet, découvrir l'histoire des stratégies coloniales, aujourd'hui occultées et délibérément enfouies dans l'oubli'", écrit-il, précisant que "ses sources ont une objectivité irréfutable puisqu'elles sont, toutes, celles des archives mêmes des autorités coloniales qui prirent le contrôle du Sahara".

"La confrontation avec l'histoire, à laquelle ce livre nous convie, nous fait découvrir le cynisme de la conquête nationale mais aussi les contradictions, les hésitations et les compromis dont elle dût user dans ses rapports avec une souveraineté marocaine, pourtant , plus tard, mise en tutelle par le protectorat", a-t-il précisé, notant que "le conflit actuel sur le Sahara apparait, avec ce regard sur l'histoire, comme un problème mal posé" .

Le chercheur français a également fait savoir que "le point de départ de la recherche d'El Adnani se situe à la fin du XIX-ème siècle, lorsque la colonisation française en Algérie conçut, dans la logique de sa dynamique d'expansion, le projet d'une domination de l'espace entre l'Algérie et l'Afrique subsaharienne, jusqu'à la cité symbolique de Tombouctou qui venait d'être conquise". 

L'ouvrage de Jillali El Adnani comporte huit chapitres, à savoir "le temps des explorateurs : la découverte de la marocanité du Sahara", "le conquête depuis l'Algérie", "la Saqiyya El Hamra et Tindouf : reconnaissance française et présence espagnole", "le Maroc face aux cartographes", "le mythe de la colonie : des Saharas occidentaux au Sahara espagnol", "archéologie de l'axe nord-sud : nouveau regard sur la marocanité du Sahara", "le commandement des confins algéro-marocains" et "l'Algérie et la récupération des politiques coloniales".

Historien et spécialiste de l'histoire sociale et religieuse, Jillali El Adnani est un enseignant chercheur à l'université de Mohammed V de Rabat.

               Partager Partager