Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 10 Mars à 10:35

Présentation à Barcelone de la 21-ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde



Barcelone - Le programme de la 21ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, qui se tiendra du 21 au 30 mai prochain sous le thème "Fès, miroir de l'Afrique", a été présenté lundi soir à Barcelone (Nord-est de l'Espagne).



La cérémonie de présentation de cette grande manifestation a eu lieu en présence notamment de MM. Tajeddine Baddou, directeur général du festival et de la Fondation "Esprit de Fès", et Alain Weber, directeur artistique du Festival, en présence de Mohamed Chaib, président de la Fondation Ibn Battaouta, qui siège à Barcelone. Intervenant à cette occasion, M. Tajeddine Baddou a indiqué que la ville de Fès a su transmettre son art de vivre et sa spiritualité à ce festival, qui est la synthèse de plusieurs fusions urbanistiques et culturelles.

L'élection des deux personnalités de la ville de Fès, en l'occurrence Alhassan Al Wazzane (Léon l'Africain) et Ahmed Tijani, qui ont marqué, avec leurs périples respectifs vers l'Afrique, les liens existant tous azimuts entre ce continent et le Maroc, vient mettre l'accent sur la dimension internationale de ce festival, a-t-il souligné. Le directeur artistique du festival a exposé à cette occasion les 50 spectacles qui seront présentés lors de cette 21ème édition et qui seront animés par 500 artistes de différents coins du monde.

Fès, jadis terre de voyages mystiques, verra lors de ce rendez-vous, la recréation de ces parcours à travers les différents spectacles programmés dans un essai de refléter la personnalité de ce grand continent, a-t il dit. Pour ce faire, les différentes expressions musicales modernes issues des musiques africaines traditionnelles seront représentées durant cette édition, notamment le blues, le reggae et la musique cubaine, a fait savoir M. Weber.

Cet évènement, qui a été marqué également par la présence de Miquel Esteve, représentant du maire de Barcelone, et Senén Florensa, président exécutif de l'Institut européen de la Méditerranée (IEMED), a été agrémenté par des extraits musicaux soufis interprétés par le groupe musical "Hamza Castro & Al-Tarab Ensemble". Cet ensemble est un mélange des différents styles musicaux et de thématiques soufies avec la musique andalouse et les arts du samaa et des mawawils, ainsi que des mélodies du flamenco, gnaouas et amazighs. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette 21ème édition qui prévoit une assistance estimée à 80.000 spectateurs, propose une programmation aussi riche que diversifiée dont des spectacles de musique, des conférences, des films, des débats dans le cadre du Forum de Fès, des nuits soufies et d'autres activités dans plusieurs espaces de la ville. Le programme du Festival, devenu déjà un rendez-vous incontournable des admirateurs de la musique sacrée, prévoit des spectacles animés par des artistes venus du continent africain, mais également d'autres pays comme la Chine, Cuba ou l'Espagne, consacrant ainsi la vocation internationale de cette rencontre de l'art raffiné.

Un forum sous le thème "Fès, miroir de l'Afrique" aura lieu lors de ce festival dans l'espace du Musée Batha, avec la participation de plus de 20 intervenants qui aborderont notamment les thématiques de "chemins spirituels, chemins de l'achat", "pluralisme linguistique en Afrique", "l'Afrique et le sacré", "Alhassan Al Wazzan, Léon l'Africain" et "quelle économie pour l'Afrique".

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara