Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 25 Mars à 10:31

Près de 200 spécialistes marocains et étrangers débattent à Marrakech des dernières recherches scientifiques dans le domaine de la mycotoxicologie



Marrakech - Les travaux du 1er Congrès international sur les mycotoxines et cancer se sont ouverts, jeudi à Marrakech, avec la participation d'environ 200 spécialistes marocains et étrangers pour discuter des dernières recherches scientifiques dans le domaine de la mycotoxicologie.



Organisé par la Société marocaine de mycotoxicologie (MSM), en partenariat avec la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers et l'Université Cadi Ayyad de Marrakech, ce congrès de deux jours a pour but de sensibiliser les médecins et le personnel de la santé au danger que représentent les mycotoxines et les organismes pour l'adoption d'un décret qui fixe les taux limites à ne pas dépasser dans divers types de produits alimentaires. 

Cet événement international vise également à sensibiliser les médias pour s'engager dans la sensibilisation des consommateurs contre les aliments qui peuvent constituer une menace pour la santé humaine. 

S'exprimant à l'ouverture de cette rencontre, le représentant de la MSM, Mohamed Majdi, a mis l'accent sur la nécessité de la réglementation des mycotoxines dans les produits alimentaires pour préserver la santé humaine contre les maladies notamment le cancer.

M. Majdi a expliqué que les mycotoxines produites par des champignons microscopiques dus à la chaleur et l'humidité, infectent les denrées alimentaires, les céréales, les légumineuses et les fruits secs engendrant, ainsi, de graves conséquences sur la santé humaine et animale.

Il a relevé que la prise de ces substances infectées demande plusieurs années pour avoir un effet sur la santé humaine en causant un cancer du foie, de l'œsophage, une insuffisance rénale et des malformations congénitales chez le fœtus.

Pour sa part, le représentant de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Maroc, Michael George Hage, a fait savoir que les mycotoxines contaminent 25 pc de la récolte mondiale, causant plusieurs maladies humaines et animales et polluant l'environnement, l'air et l'eau.

Dans ce sens, le représentant de la FAO a appelé à une contribution efficace pour protéger les cultures contre ces mycotoxines.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara