Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



ibn-khaldoun.com - Saïd SADDIKI - publié le Lundi 28 Novembre à 15:47

Première lecture dans les résultats des élections législatives du 25 novembre 2011




Les élections législatives du 25 novembre 2011 représentent une étape cruciale dans l’histoire politique du Maroc contemporain, et ce pour deux raisons majeures. Primo, il s’agit des premières élections organisées après l’adoption de la nouvelle Constitution, qui a reconfiguré la plupart des institutions constitutionnelles du pays. Secundo, ces élections coïncident avec les circonstances exceptionnelles que connaît le Monde arabe, où le Maroc avait toujours été considéré comme modèle de changement politique pacifique.



Première lecture dans les résultats des élections législatives du 25 novembre 2011
Le taux de participation qui a atteint 45% demeure important si l’on considère les conditions générales de déroulement des élections sur les plans régional et national, ainsi que les appels au boycott de l’échéance législative. De même, ce taux représente une avancée par rapport aux élections de 2007. Sur un autre registre, la déclaration du taux de participation réel et l’ouverture des portes aux observateurs nationaux et internationaux confirment l’ancrage de la démocratie au Maroc. Nous sommes aujourd’hui devant des chiffres réels qui témoignent d’un nouvel ordre dans la vie politique du royaume.

La conduite de ces élections encadrée par un mécanisme d’observation comptant plus de 4000 observateurs nationaux et internationaux a conféré une valeur ajoutée à cette échéance électorale en privilégiant la transparence et l’intégrité. D’ailleurs, tous les observateurs ont confirmé que les élections se sont déroulées dans une atmosphère normale et saine. Ce qui renforcera la crédibilité des résultats proclamés, et donnera un nouvel espoir à l’électorat dans la vie politique au Maroc.

La victoire annoncée du Parti de la Justice et du Développement, qui a passé des années dans les rangs de l’opposition, confirme la crédibilité du processus électoral. La direction du prochain gouvernement par ledit parti est sans doute un autre indicateur important du changement politique majeur que connaît le Maroc. Désormais un nouveau processus d’alternance politique s’annonce. Les résultats confirment également que le système politique marocain est devenu plus fort à même d’absorber tous les changements politiques abstraction faite de la formation politique gagnante, étant donné que tous les partis partagent les règles du système politique et respectent les principes de l’action démocratique.

Au total, il s’agit de nouvelles élections mettant en œuvre de nouveaux mécanismes, inspirant de nouvelles valeurs, proclamant de nouveaux acteurs et instaurant une nouvelle scène politique.


Tagué : Maroc

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».