Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Rebecca Cataldi - CGNEWS - publié le Jeudi 14 Février à 09:11

Pourquoi tirer sur le pianiste?




Rebecca Cataldi : Dans les années qui ont suivi le 11 septembre 2001, la guerre et le terrorisme ont entraîné d'interminables discussions sur l'existence éventuelle d'un “conflit des civilisations” entre les Etats-Unis et le monde musulman. Pourtant, ces mêmes bouleversements ont conduit d'autres personnes à s'efforcer plus encore de promouvoir le dialogue et la compréhension mutuelle entre nos cultures. L'"Américain moyen" et les gens du monde musulman ont un rôle particulièrement vital à jouer dans ce processus en tendant la main à l'autre dans un geste d'amitié. Quand nous serons parvenus à le faire, nous saurons apprécier non seulement notre identité propre et notre diversité, mais aussi la profondeur des valeurs qui nous rapprochent.



J'ai accueilli des stagiaires venus d'Afghanistan, j'ai été bénévole en Indonésie, j'ai étudié en Egypte, et j'ai travaillé à la résolution des conflits en Palestine et au Pakistan. Tout ce temps, j'ai éprouvé en direct le pouvoir de l'échange personnel et culturel. Des activités de cet ordre peuvent déboucher sur une compréhension véritable et des amitiés durables. Ainsi, au Pakistan, par exemple, le dialogue avec les érudits des i>madrassa nous ont permis non seulement de mieux comprendre nos différences religieuses, mais aussi de mesurer tout ce qui nous rapproche. En échangeant nos vues sur la façon dont la guerre en Irak et la politique américaine en Palestine fait mal aux musulmans, et sur la façon dont les attentats de 2001 font du mal aux Américains, nous avons pris conscience de notre désir commun de protéger tous les peuples de la violence et de débarrasser le monde de la haine et de la crainte.

En réalité, rien ne justifie un conflit entre l'Amérique et le monde musulman. Les valeurs fondatrices des Etats-Unis — obéissance à Dieu, respect et égalité pour tous, protection des droits de l'homme et des libertés, esprit de service et engagement envers le bien et la paix — sont aussi des valeurs fondamentales de l'islam. S'il existe des problèmes entre les Américains et les musulmans, ce n'est pas parce qu'ils professent des valeurs contradictoires ou problématiques, mais parce que certains Américains et certains musulmans n'ont pas respecté leurs propres valeurs.

Les Américains qui aiment l'Amérique et les musulmans qui aiment l'islam serviront vraiment les intérêts de nos sociétés en les aidants à adhérer aux valeurs de paix et d'amour sur lesquelles elles sont fondées. Le Center for Understanding Islam (www.cuii.org), organisation américano-musulmane, a fort judicieusement abordé la question d'une éventuelle contradiction entre les Etats-Unis et l'islam.
"Notre pays est l'Amérique et notre foi est l'islam… pourquoi choisir entre les deux? En fait, les principes qui ont inspiré et motivé les fondateurs de l'Amérique sont identiques aux principes élaborés par les érudits de l'islam classique des siècles passés …. Les uns comme les autres ont rejeté toute exclusive, toute revendication cléricale, ethnique ou sociale pour donner naissance à de nouvelles civilisations fondées sur la dignité humaine et sur les droits et les responsabilités inhérents à chaque personne..."

Catholique et Américaine, j'ai voyagé dans des pays musulmans de diverses parties du monde. J'ai constaté que le malentendu le plus répandu et le plus tragique entre nos cultures repose sur la croyance que l'autre nous déteste ou nous veut du mal. En réalité, cette impression est fort éloignée du sentiment général de l'opinion dans ces deux mondes.

Alors que les extrémistes qui commettent des actes violents de guerre ou de terrorisme accaparent souvent l'attention des médias, la grande majorité des citoyens de chaque nation et de chaque confession veut vivre dans la paix et la sécurité, et désire la même chose pour les autres.

La plupart des Américains et des musulmans partagent le désir commun d'améliorer leurs relations mutuelles et de construire un monde meilleur. Dans cet esprit, j'ai lancé un projet d'amitié islamo-américaine qui consiste à recueillir et à diffuser des messages de paix et d'amitié réciproques entre le monde musulman et les Etats-Unis. Je prépare un recueil de ces messages que j'ai l'intention de diffuser largement.

Les attentats terroristes qui ont été perpétrés contre des Américains le 9 septembre 2001, puis dans le monde entier, les conflits qui font rage en Irak, en Afghanistan, et en Israël/Palestine, frappent les Américains comme les musulmans en plein cœur: ils menacent notre identité, notre mode de vie et jusqu'à notre existence même. Plutôt que de voir dans ces événements un "conflit des civilisations", il conviendrait de les considérer comme des problèmes qui doivent être résolus, une occasion de travailler ensemble à la solution d'un problème commun plutôt que de travailler les uns contre les autres.

* Rebecca Cataldi est assistante de programmes à l'International Center for Religion & Diplomacy. Elle prépare un master à l'Institute for Conflict Analysis and Resolution de la George Mason University. Pour envoyer un message au projet d'amitié américano-musulmane, contacter shadowseye@yahoo.com.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles