Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Driss Jaydane - publié le Vendredi 26 Avril à 14:55

Pourquoi le viol ?






Pourquoi le viol ?
Violer une femme.

Décider dela suivre, de la pister, alors qu’elle marche, peut-être dans une rue étroite, au grand jour, jusqu’à l’isoler du monde. L’isoler de tout…La connaître.Ou, sans la connaître, avant tout, déjà, vouloir qu’elle paie.

La frapper.Arracher ses vêtements, comme on arracherait sa peau. La tuer presque. Mais en veillant à la garder vivante. L’assommer,lui casser la gueule, pour la pénétrer de force.Les hommes, jeunes ou dans la force, ou la rage de l’âge, ils sont des milliers, des millions, à violer !

Alors, le violeur, un guetteur ? Et le viol, une pulsion ?

Et la guerre ? Lorsqu’on entre dans une ville, lorsqu’on la prend d’assaut, qu’on la bombarde, jusqu’à ce qu’elle tombe.Comme un humain. Comme une femme. Et qu’alors, on se sert sur les corps de ses filles, sur la chair de ses femmes,qu’on prend, là aussi, de force…Et souvent à plusieurs ! Le viol, un tribut de guerrier, un droit des vainqueurs.

Oui, les soldats violent, parce qu’ils ont gagnés.

Et si, au fond, c’était ce là. S’il était là, le vrai, peut-être le seul théâtre d’ombre, théâtre des opérations où tout se joue, dans cette affaire de viol… Dans cette histoire trop longue. Et si, au fond, c’est d’une guerre, qu’il s’agissait ?

D’une guerre contre les femmes ! Menéedepuis le début par les hommes. Une guerre sans merci, sans quartier, sans prisonniers, contre le mystère de ce corps qui les produit tous, les Hommes. La femme, un continent noir, - dira le pater noster de la psychanalyse… Une terre obscure. Une nuit salée, dira le poète, éperdu, que ses vers, que ses quatrains rassurent,mais n’en perdent pas moins.

Une guerre, dons. De l’inachevé contre le fini… De la dette contre l’abondance. Avez-vous déjà pris le sein d’un homme ? Et puis, on ne nait pas homme, on le devient.Comment ? En projetant un objet devant soi, il y a plus d’un million d’années !

Une femme, ça vous garde contre elle… Tout est là, tout est dedans, rien dehors,… Regardez une petite fille, elle contient, pardon, elle est déjà toutes les femmes qu’elle sera, qu’elle est peut être, qu’elle est sûrement - fille, épouse, mère, grand-mère, sage-femme, reine… Magicienne !

On l’oublie trop souvent mais ce monde fut, longtemps un monde dont les dieux furent des déesses, légitimes, comme la Terre et l’Eau, comme la fécondation de toute chose.

Alors, pourquoi viole-t-on une femme ? Sans doute parce qu’on a, en soi, ancré, enracinée, cette haine qui vient de la peur du fini. Cette peur sauvage et violente, qui est, en somme, une haine même de la Vie.


Tagué : Driss Jaydane

               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles