Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Des considérations antisémites sont-elles à l’origine du refus de... | via @lemagMaroc https://t.co/9lydo7jd29 https://t.co/wz3reoxFgh



Abdelkarim Chankou - publié le Samedi 29 Septembre à 11:49

Pour qui voteront les Américains d’origine syrienne en IOWA ?




Pour Obama, le vote anticipé sera encore une fois le bon indicateur de sa cote. Le grand jour de vote tombant un mardi 6 novembre (la tradition veut que l’ont vote les premiers mardis de novembre), ce qui est embêtant pour ceux travaillent, nombre d’Etat ont déjà lancé l’opération du vote anticipé au bénéfice des électeurs inscrits qui en ont fait la demande.



Pour qui voteront les Américains d’origine syrienne en IOWA ?
Dans l’Iowa le vote anticipé a démarré le 27 septembre. Sur les 185.000 bulletins de vote anticipé demandés en 2012 en Iowa, 119.000 l'ont été par des électeurs démocrates, et 24.000 par des républicains. Cela ne signifie pas pour autant que l’on compte plus de chômeurs chez les électeurs républicains que chez les démocrates mais peut-être qu’il y aurait plus de boss chez les républicains que chez leurs adversaires. Parenthèse close. En tout cas, l'état-major démocrate compte bien sur une rapide mobilisation pour créer une dynamique favorable. L’Iowa qui est un test pour les candidats Obama et Romney est un Etat agricole qui compte une très petite communauté d’Américains d’origine syrienne et où la toute première mosquée vit le jour le 16 juin 1934 à Cedars Rapids. D'après le recensement de la population de l'anée 2000, l'Iowa comptait une population minoritaire arabe de quelque 9.000 âmes. Et selon les mêmes statistiques, les Américains de sang syrien vivant aux Etats-Unis étaient au nombre de 143.000 âmes, soit près de 12 % de la population arabe totale de ce pays. C'est pas énorme, en fait, mais c'est peut-être assez pour que cette communauté discrète et active soit un indicateur des intentions de vote des Arabes-Américains qui eux au nombre de 1.5 million (1) de personnes à vivre au pays de l'Ocle Sam.

 Mais attention ! Pour le moment et jusqu’à la rédaction de ce billet, les sondages révèlent que les deux candidats  sont au coude à coude dans l’Iowa avec une légère avance pour Mitt Romney. Le dernier sondage en date, publié par l'Iowa Republican le jeudi 27 septembre, donnait une légère avance à M. Romney (47 % à 46 %). D’où toute l’importance du vote des Américains d’origine syrienne. Sans avoir besoin de faire un dessin, l’actualité brûlante en Syrie laisse envisager que cette communauté  dont les premiers ancêtres ont débarqué en terre américaine dès 1875 après avoir quitté la Syrie et la plaine de la Bekaa se sentirait plus proche du candidat Romney si elle pensait que ce dernier sera plus capable d’en découdre avec Bachar al Assad et ses sbires que son rival démocrate qui semble comme paralysé par  la posture pro-Assad de la Chine et de la Russie au conseil de sécurité…

En 2008, Barack Obama avait remporté les six grands électeurs de l'Iowa où la majorité des électeurs inscrits se positionne pourtant  dans le camp républicain. Mais c’était en 2008. Avant le début du Printemps arabe et de la guerre civile en Syrie.

(1) La grande majorité des immigrants syriens aux États-Unis entre 1880 à 1960 étaient chrétiens avec une minorité état juifs tandis que les Syriens musulmans sont arrivés aux États-Unis surtout après 1965. Selon le Recensement général  des États-Unis de l’année 2000, il y avait  aux Etats-Unis quelque 142.897 Américains d'origine syrienne, soit environ 12 % de la population arabe étasunienne.



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Octobre 2016 - 19:04 L'école, écosystème