Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Kamal Znidar - publié le Mardi 29 Octobre à 12:12

Pour que l'harmonie conjugale règne…




Le mariage est une union légitime d'un homme et une femme. Il est un acte solennel par lequel un homme et une femme établissent entre eux une alliance dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays, par les lois religieuses ou par la coutume.



Pour que l'harmonie conjugale règne…
Le mariage est une institution que l'on rencontre dans toutes les sociétés humaines. Il est un engagement individuel pris à l'égard d'une autre personne et qui ne peut être dissous que par la mort de l'un des époux ou par le divorce.

Les époux doivent être de sexe différent et avoir l'âge minimal de mariage. Pour le bien du couple et sa descendance, chacun des futurs époux doit subir un examen médical prénuptial. Quant à la femme veuve ou divorcée, elle doit respecter le délai de viduité avant de se lancer dans un nouveau mariage.

Le mariage est un acte social qui donne naissance à une nouvelle famille et dont l'assistance d'au moins deux témoins musulmans, dont leur honnêteté et leur bonne conduite sont reconnues par la nation de l'Islam, est obligatoire pour la conclusion de l'acte de mariage. Le rôle de ces témoins est de s'assurer de la conformité des clauses de la validité du mariage et de son officialisation :

Le consentement des époux
Le mariage est un contrat qui lie deux personnes en tant que partenaires et dont le consentement des deux futurs époux est essentiel pour son entrée en vigueur. Ce consentement doit s'exprimer devant les témoins qui doivent s'assurer que les futurs partenaires expriment librement et sérieusement leur volonté et qu'il n'y a aucune violence exercée pour forcer l'un des deux à donner son consentement, ni erreur sur la personne.

La compétence légale des époux
La compétence légale des époux est la capacité matrimoniale d'une personne à avoir des droits et obligations conjugaux et à pouvoir les exercer. Les témoins doivent s'assurer que les futurs époux sont conscients et capables de tenir à leur engagement et leurs responsabilités conjugales.

L'accord des tuteurs
Le mariage est un acte social qui lie deux familles et dont l'accord des tuteurs des deux futurs époux est obligatoire pour la validité du mariage. Cet accord a pour objectif : éviter toutes sortes de désordre et de rupture des liens sociaux qui peuvent résulter d'une mésentente entre les tuteurs et les familles des deux futurs partenaires.

Le versement de la dot
La dot est une somme d'argent ou un ensemble de cadeaux que l'époux accorde à sa future épouse pour pouvoir l'épouser. Il est un signe d'engagement qui montre que l'époux est capable d'accomplir ses responsabilités financières et de prendre en charge son épouse (nourriture, vêtements, logement convenables, etc.). Le versement de cette dot doit s'effectuer devant les témoins pour la validité du contrat de mariage.

La célébration du mariage
La célébration du mariage est un acte obligatoire pour la validité du contrat de mariage et qui se résume en « repas de noces + fêtes musicales ». Le but de cette célébration est de rendre public cette nouvelle alliance afin de la distinguer de l'union illicite.

Le mariage, une fois célébré, comporte un certain nombre de conséquences. Les époux doivent habiter ensemble et ils se doivent mutuellement fidélité, assistance, satisfaction sexuelle, etc. ; ils doivent coopérer pour vivre dans la bienfaisance et arriver au stade de l'harmonie conjugale.

Pour que l'harmonie conjugale règne…

L'harmonie est pour le couple, ce que l'oxygène est pour le sang. Le domicile conjugal est une œuvre d'art réalisée par deux artistes ; les deux doivent coopérer harmonieusement et faire tout leur possible pour qu'elle soit un chef-d'œuvre.

Pour réussir dans la vie du couple, quelques règles doivent être respectées :

L'envie
La règle n°1 pour réussir est « avoir envie d'être avec l'autre ». La réussite est impossible en l'absence de désir. Au moins une chose doit t'attirer dans ton partenaire sinon la situation sera catastrophique et le goût de ta vie conjugale sera fade voire amer.

Les âmes sont des soldats engagés. Ceux qui s'aiment, se familiarisent et vivent en harmonie ; et ceux qui se détestent, se combattent et demeurent en discordance.

Le bon choix
L'appréciation, dans les relations humaines, est un sentiment (positif : amour, ou négatif : haine) que l'être humain ressent envers les autres, et qui le pousse à rechercher une proximité et adopter un comportement machinal qui varient (positivement : rapprochement, ou négativement : éloignement) lorsqu'il réagit de manière affective à des présences qui lui sont sympathiques ou antipathiques.

L'appréciation, c'est le roi de tous les mouvements du cœur. Elle est une énergie vibratoire très puissante qui peut transformer notre vie et tout ce qui nous entoure. L'appréciation est une force magique qui nous pousse inconsciemment à imiter (positivement ou négativement) l'autre et lui être socialement conforme. Elle est une arme à deux tranchants : d'un côté, elle tend à nous faire passer les bonnes qualités ; et de l'autre côté, elle est une sorte de propagande secrète en faveur des mauvaises attitudes ; raison pour laquelle l'être humain doit être très sage et très prudent dans le choix de son partenaire ; raison pour laquelle, Dieu nous interdit le mariage avec des polythéistes et des mécréants.

L'amour est comme la flamme d'une bougie qui danse tout doucement sur le rythme du vent. Garde cette flamme dans ton cœur ! Ne donne jamais la chance au vent de l'éteindre ! Cette flamme va te donner la force de vivre et la force d'endurer les douleurs des jours et des nuits. Elle va t'offrir la force de marcher sans jamais s'arrêter sur la route que tu as tracé avec ton partenaire : la route qui aboutit au monde où vous avez choisi de vivre pour concrétiser vos rêves « amour, paix, liberté » ; mais quand cette flamme commence à te brûler et à brûler tout autour de toi, tu seras obligé de l'éteindre et chercher un nouveau moyen pour éclairer ta vie.

Le respect
Pour que l'autre te respecte, tu dois d'abord le respecter pour ce qu'il est, et pas pour ce que tu veux qu'il soit. Pour qu'il t'accepte, tu dois l'accepter avec ses points forts et ses faiblesses. N'oublie jamais que nul n'est parfait ! Chacun a ses propres défauts ; et avec le manque de respect, dans la vie de couple, on ne pourra jamais avancer et aller plus loin.

La confiance
Être couple, c'est être alliés. Les deux partenaires doivent se dénuder en ayant l'un vis-à-vis de l'autre la plus entière franchise. L'harmonie conjugale ne peut pas subsister sans cette franchise. L'union des cœurs et des corps en paix et en sérénité ne peut pas se bâtir en absence de cette confiance que l'on peut avoir en l'autre. La défiance mutuelle tue l'épanouissement des sentiments et pour l'éviter, il faut que la vie de chacun des partenaires conjugaux soit étalée au grand jour.

La communication
La communication est un art. Les bonnes techniques de communication permettent à l'Homme de maintenir des relations saines avec sa famille et son entourage. Elles font jaillir des bonnes choses qui peuvent aller de l'estime jusqu'à l'amour. La communication doit être toujours dans le cadre du respect. Il faut discuter avec sagesse et critiquer avec douceur, et si c'est possible flatter car « un peu de flatterie, ça fait du bien ». La bonne communication accroît notre joie et apaise notre douleur. A force de communiquer, on apprend des nouvelles choses : la moindre des choses est découvrir nos faiblesses et corriger nos défauts. La communication nous aide à avancer dans la compréhension de la nature humaine de notre partenaire pour composer harmonieusement avec sa psyché en apprenant comment le surprendre, le faire rire, stimuler sa curiosité, le réconforter, l'émerveiller et bien prendre soin de lui.

L'écoute
Tu es incapable de vivre seul et rester silencieux durant toute ta vie. Tu as besoin de parler, et tu as besoin que l'autre t'écoute. Des fois, seule cette écoute t'apaise et te soulage. Alors « business & business » : pour que ton partenaire t'écoute, tu dois d'abord l'écouter. Quand ton partenaire parle, tu dois l'écouter et lui ouvrir ton cœur. Quand il finit, tu dois discuter avec lui, tu dois lui donner ton conseil, et l'aider à renforcer ses propres faiblesses et à corriger ses défauts ; sans oublier de lui apporter les gestes qui lui font plaisir « sourire, plaisanterie, blagues, câlins, baisers, etc. ».

Le soutien
L'être humain connaît des hauts et des bas. Tu dois être toujours à coté de ton partenaire. Tu dois partager avec lui ses bonheurs et ses malheurs. Tu dois t'intéresser à lui, le conseiller, le réconforter, le soutenir et lui apporter de l'aide en cas de besoin. Tu dois faire ton maximum possible pour le sauver, l'éloigner du danger en lui rendant son sourire et le délicieux goût de la vie qu'il a perdu à cause de ses problèmes. N'oublie pas que ce sont toujours les couples qui tiennent dans la tempête, qui en ressortent renforcés et en harmonie.

L'entraide
Les couples doivent s'entraider moralement et matériellement tout le long de la vie conjugale. Tu es responsable, au même titre que lui, de l'éducation des enfants et de la gestion conjugale. C'est votre maison et pas uniquement sa ou ta maison. Le choix de couleurs, de décors, etc., vous devez le faire ensemble. Sans oublier de lui rappeler les différentes obligations religieuses et si c'est possible, l'encourager à faire les œuvres surérogatoires.

La réussite et l'échec de la relation amoureuse sont dans les actions individuelles et collectives des deux partenaires ; le climat conjugal dépend de l'attitude que le couple va adopter. Bon champ semé, bon blé rapporte ; et qui sème le vent, récolte la tempête. Il n'y a pas d'actions insignifiantes ; chaque action a une utilité, et chaque utilité a un fruit comme récompense. Le goût de ce fruit peut être bon comme il peut être amer ; tout dépend de la qualité de l'action effectuée.

La séduction
L'être humain aime être reçu avec un visage souriant et une bonne humeur. Il aime que son époux soit d'une part, gentil, doux, attentionné, et toujours à son écoute, et de l'autre part, un lion prêt à défendre et se battre pour leurs idées, leurs rêves, leurs convictions, et qu'avec lui, il va se sentir fort et à l'abri des dangers. Il rêve que son partenaire soit un des meilleurs Hommes sur terre. Il aime que son conjoint soit compréhensif, sympathique, sincère, idéologiquement fort, physiquement propre, chic, embelli, parfumé. Il est attiré par la réussite matérielle et socioprofessionnelle, la personnalité illuminée et passionnante, la beauté du corps et le physique sexy. Il fond face à la flatterie et les gestes romantiques ; et il cherche ce qui est unique, rare, et précieux.

Pour plaire à ton partenaire, tu dois mettre des vêtements jolis et attirants ainsi que des bons parfums. Tu dois veiller à utiliser les types de parfums, couleurs, et vêtements que ton partenaire apprécie. Tu dois le flatter avec tes paroles, tes poésies et la douceur de tes gestes. Tu dois lui prouver que tu t'intéresses et tu dépends beaucoup de lui, qu'il est unique dans son style et le meilleur de tous ceux que tu as rencontré, qu'il t'a changé, qu'il est ton primordial centre d'intérêt, qu'il représente tout pour toi, que tu vis et tu bosses juste pour lui, et que la vie perd son sens et que son goût devient amer en son absence. Quand tu fixes tes yeux sur les siens ou une partie de son corps, veille que ton regard soit signe d'amour et de tendresse. Il faut que tu veilles à lui faire sentir qu'il est très intéressant et très cher pour toi, et à l'émerveiller par tes nouveautés et tes exploits socioprofessionnels, tes surprises (cadeaux), tes discussions, tes propositions et tes idées pour casser la routine (sorties, voyages, etc.) ; et n'oublie pas qu'un peu de sport pour abonnir ton physique, et de lecture pour enrichir ton bagage culturel et hisser ton niveau intellectuel vont te faire beaucoup de bien !

L'amitié
L'amitié, c'est la forme la plus parfaite de l'amour qui a pour objet un être que l'on apprécie et qui, d'après notre point de vue éthique, se conduit correctement. Elle est le trésor que tous les êtres humains cherchent consciemment ou inconsciemment. L'amitié est une forme d'union indispensable pour accéder à la joie de vivre. Elle est un des plus grands bonheurs de cette vie « sans amitié, le goût de la vie ne peut qu'être fade ou amer » ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret.

L'amitié est un lien privilégié qui surpasse le reste des liens (fraternité, mariage, etc.) qui nous unissent aux autres personnes. Elle est une sympathie durable qui naît de la bonne communication et de la découverte de points communs « plus la qualité de communication est bonne, plus les centres d'intérêts communs sont nombreux, plus l'amitié a de chances pour devenir plus forte ».

L'ami est notre miroir sur terre. C'est grâce à nos discussions que jaillisse la lumière ou le sombre. C'est grâce à ses remarques, ses critiques, et ses conseils qu'on peut avancer ou reculer.

Heureux, celui qui a des amitiés sans nombre. Heureux, celui qui a réussi à avoir dans son partenaire conjugal, son meilleur ami. Heureux, celui qui a réussi à avoir un conjoint capable de l'acheminer vers le paradis.

L'harmonie sexuelle
Des produits énergétiques pour que vous soyez en pleine forme, « siwak, dentifrices, etc. » pour changer la mauvaise haleine, des sous-vêtements sexys pour exciter le partenaire, de la bonne musique accompagnée d'une petite partie de danse (slow) pour l'épanouir sont recommandables avant le commencement de cet acte. Sans oublier qu'une petite prière, ça fait du bien « Allah ! Accorde-moi une bénédiction en ce partenaire, et accorde-lui une bénédiction en moi. Allah ! Unis-nous tant que Tu nous uniras dans le bien et sépare-nous si Tu nous envoies vers ce qui est meilleur ».

Le licite est clair, pareil pour l'illicite. La base est que tout est permis sauf la sodomie et la pénétration lors de la période des menstrues. Le couple peut jouir l'un de l'autre comme il le souhaite à condition que la pénétration se fasse uniquement dans le vagin, par devant ou par derrière « aucun problème », l'essentiel, c'est de s'éloigner de l'anus et des menstrues.

Tout est permis lors de la période des règles sauf la pénétration. Vous pouvez vous jouir entre seins et cuisses, mais ne touchez pas au vagin. La pénétration est autorisée si la femme souffre de métrorragie, même s'il y a un écoulement de sang, car cela n'est pas considéré comme une impureté. Quant à la fellation, il n'y a aucun doute que pour une partie des gens, cette habitude est abjecte et détestable, et va à l'encontre du bon comportement entre les époux et elle peut amener le dégoût et même la séparation, mais on ne peut pas dire qu'elle est une pratique illicite.

Avant de commencer la pénétration, les caresses, câlins, flatterie, baisers, flirt sont recommandés pour augmenter le désir et réaliser l'extase. En général, l'homme assouvit son désir avant la femme ; dans ce cas, il ne doit pas se retirer avant l'accomplissement de la volupté de son épouse. Il ne faut pas causer du tort à la femme en l'empêchant d'assouvir son désir ; cette privation peut nuire à la femme et affecter sa psyché. L'homme ne doit pas interrompre l'acte sexuel sans l'autorisation de sa femme ; cela est meilleur pour faire durer la relation et l'affection du couple.

La femme doit répondre à son mari lorsqu'il la sollicite ; mais si elle est malade, d'une maladie psychique qui l'empêche d'approcher son mari, ou d'une maladie physique, il n'est pas permis au mari de la solliciter dans cet état. L'homme ne doit jouir avec sa femme que d'une façon qui ne lui causera aucun mal. Si la femme est enceinte, le rapport sexuel est autorisé ; mais cela devient interdit s'il fera mal à la femme ou au bébé. La sécurité sanitaire passe avant le plaisir sexuel ; et le couple doit coopérer pour vivre dans la bienfaisance et arriver au stade de l'harmonie conjugale.


Tagué : Kamal Znidar

               Partager Partager