Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Cherif Chebihi Hassani - publié le Jeudi 24 Octobre à 12:27

Pour Corriger une Injustice






Pour Corriger une Injustice
Une grave injustice a été commise contre la religion de Dieu, de soumission et de paix. Le plus jeune et le plus dynamique des grandes religions du monde, l'Islam a été réprimandé et ridiculisé par les non-adeptes, depuis sa création en 622 après JC, avec la migration de son prophète Sidna Mohammed, de la Mecque à la Médine, connue comme la Hejra. L'ironie est que durant les dernières décennies, plus d'injustice a été jeté sur elle par ses propres disciples fervents, que par ses détracteurs.

Non, l'Islam n'est pas le credo violent du terrorisme et d'effusion de sang et les musulmans ne sont pas des sauvages et des brutes qui massacrent et tuent. Il est choquant d'apprendre que des hommes de la toile, comme Franklin Graham, le fils de Billy Graham, tant révère, récitent des passages du Coran, pris hors contexte, comme preuve que l'Islam est une religion de haine et de guerre, et non pas de l'amour et de paix. Les intellectuels comme l'ancien président de la chambre des représentants Newton Gingrich, l'a comparé au Nazisme. Ils montrent que le Jihad et la Charia comme leur évidence incontestable. Ils utilisent librement une expression nouvellement acquise de « patrimoine judéo/Christ, en oubliant que seulement dans l'Islam et non dans le judaïsme que Jesus Christ est vénère comme saint prophète de Dieu. Ils préfèrent se souvenir des croisades et oublier la crucifixion.

A cet égard, il nous appartient de rappeler quelques-unes des réalisations inégalées et la culture raffinée de cette grande religion, et c'est le précieux héritage de l'art, de la littérature, de la science et de l'architecture,

Au cours de 100 ans de sa naissance, l'Islam s'est propagé partout dans l'Asie, l'Afrique et l'Europe, en permettant au commerce de couler librement à travers les 03 Continents. Les grandes civilisations de la Perse, de l'Inde, de la Chine, de la Grèce, de Rome et de l’Égypte ont été autorisées à conserver leur culture et de rester intact, ce qui contribue grandement à la civilisation islamique. Leur philosophie était d'incorporer le savoir, comme le Saint Prophète a estimé que « l'encre est plus précieux que le sang des martyrs.» Les trésors artistiques et intellectuelles des sujets provinces ont été choyés plutôt que détruits. En embrassant une grande partie de la connaissance classique, l'Islam a réussi à unir des millions dans une grande fraternité.

La langue arabe du Coran est devenu la langue de la foi, de la philosophie, de l'art et de la science. L'activité intellectuelle prospèré comme la production de masse de papier a été introduite, basée sur la technologie de la fabrication de papier chinois. L'éducation publique, mandaté par le Saint Prophète a été écarté de loin et de près, et les bibliothèques publiques sont devenues une monnaie courante. Les chiffres arabes, importés de l'Inde, ont été remplacé par les chiffres romains, et pour la première fois ont introduit le concept de Zéro. Avec l'étude de l'histoire et la linguistique, les traductions massives du Grec, du Romain, et du Sanskrit sont devenues disponibles pour les arabes, ce qui a permis à la littérature arabe de prospérer. C'est par le bais de traductions arabes que les classiques helléniques ont atteint l'Europe médiévale, en rendant la renaissance possible.

La médecine fut élevée à une science, basée sur l'observation et l'expérimentation, plutôt que des conjectures. Beaucoup d’hôpitaux gratuits ont été ouverts aux public et les asiles ont été maintenues pour la prise en charge des maladies mentaux. Les antiseptiques ont été introduits par Abou Bakr et Razi au début du 10ème siècle, faisant le lien entre les bactéries et l'infection. La science vétérinaire a mené le champ pour les siècles, pendant que les alchimistes ont fait de nombreuses découvertes, parmi eux la distillation du pétrole et la forge de l'acier. Les scientifiques islamiques sont crédités avec le développement des bases de ce nous appelons aujourd'hui, « La méthode Scientifique »

Les mathématiciens islamiques ont raffiné l'algèbre et ont développe la trigonométrie. Ils ont construit le premier observatoire du monde et ont fait des contributions importantes à l'astronomie. Pourtant beaucoup préfèrent ignorer ou sont vraiment ignorants du legs de culture islamique.

Son architecture est peut être la plus perceptible des contributions islamiques. Le Taj Mahal en Inde, l'Alhambra en Espagne et la Mosquée Royale à Ispahan, en Iran, sont des exemples flagrants de la grâce structurelle et l'élégance de l'architecture islamique, qui reste unique et beaucoup admiré par les artistes et les savants dans le monde entier. Rien ne peut être plus expressive de culte sacré que les minarets élancés, imposantes, qui semblent s'étendre et atteindre les cieux dans la soumission et la prière.

Les artisans islamiques ont développé le tissage de tapis dans un art. La poterie a atteint son plus haut développement sous leurs techniques habiles et la verrerie utilisée dans les mosquées et les fenêtres a prospéré en Égypte, en Syrie, en Irak, en Perse. La sculpture islamique sur le bois et l'ivoire est compliquée et délicate, affichant le grand art de la calligraphie, ce qui n'est pas seulement propre à l'Islam, mais ne peut jamais être assorti, même pas par les chinois,

Tenez un livre de poésie ou de fables, admirez la plus belle liaison jamais produite, naviguez à travers la beauté des illustrations. Vous n'avez pas besoin de connaître la langue. Sa beauté renversante emportera votre haleine.

Tel est l'art délicat d'une grande civilisation et la religion qui trouve des convertis et les croyants y affluent tous les jours de chaque coin du globe. L’islam embrasse le christianisme et le judaïsme comme des religions de Dieu. Ceux qui veulent le salir avec le sang innocent ne seront jamais pardonnés par les vraies disciples d'Islam.

Plutôt que de m'attarder sur des généralités, ou défier vos insensibilités, entrez dans une mosquée et observez les fidèles s'agenouiller dans l'humilité et lever leurs mains jusqu’aux cieux puisqu'ils prient pour la paix, l'amour et la fraternité, et vous rougirez certainement à l'injustice des Musulmans et de l'Islam.

« Il n'y a rien de plus effrayant que l'ignorance en action. » Johann Wolfgang Von Guethe (1749-1842).



               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles