Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Mardi 29 Mars à 18:26

Porte-parole du MAEC : Plus qu'un simple 'malentendu', les propos du SG de l'ONU ne sont 'ni justifiables ni effaçables'






Les propos et actes inadmissibles du Secrétaire Général de l'ONU lors de sa récente tournée régionale ne peuvent être réduits à un simple ''malentendu''. Ce sont des actes d'une gravité sans précédent, qui ne sont ''ni justifiables ni effaçables'', a affirmé mardi le Ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC), réitérant toutefois la disposition du Maroc à s'engager dans un dialogue responsable et constructif au sujet de la crise provoquée par les propos du SG de l'Onu. 

Sollicité par différents organes de presse, sur les derniers développements de la crise entre le Maroc et le Secrétariat Général de l'ONU, le Porte-parole du MAEC a tenu à souligner que ''contrairement à ce qu'avance le porte-parole du Secrétaire Général, la situation provoquée par les propos et les actes inadmissibles du Secrétaire Général, ne peut se réduire à un simple +malentendu+. Il s'agit, en réalité, d'actes d'une gravité sans précédent, qui ne sont ni justifiables ni effaçables''.

Toutefois, a indiqué le Porte-parole, le Maroc réitère sa disposition à s'engager dans un dialogue responsable, global et constructif au sujet de la crise provoquée par les propos ''graves'' et les actes ''inadmissibles'' du Secrétaire Général de l'Onu.

De même, le Maroc poursuit, de manière engagée et constructive, l'interaction avec les membres du Conseil de Sécurité, conformément à l'appel de ce dernier d'engager un dialogue sur les circonstances qui ont mené à la situation actuelle, poursuit la même source.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».