Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Les contacts entre Moscou et les Taliban suscitent l'inquiétud: Kaboul... | via @lemagMaroc https://t.co/Lnvoip2T56 https://t.co/ph2LXl3kGX



AA - publié le Mardi 15 Mars à 22:38

Porte-parole : "Ki-moon ne reviendra pas sur l’usage du terme 'Occupation' pour qualifier la situation au Sahara occidental"




Le SG de l’ONU a fait part de sa colère et de sa déception au ministre marocain des AE après la manifestation mobilisée dimanche à Rabat et qui a ciblé le Secrétaire général personnellement, a dit Stéphane Dujarric.



Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, n’a aucune intention de revenir sur l’utilisation du terme « occupation » dans la qualification de la situation subie par les réfugiés sahraouis dans les camps, a annoncé, mardi, le porte-parole du Secrétaire général. 

Le territoire du Sahara, situé au Sud du Maroc est disputé par Rabat et le Front Polisario. 
Le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, animait une conférence de presse, mardi, au siège des Nations Unies, à New York0 

«Le Secrétaire général ne reviendra pas sur l’utilisation du terme occupation pour qualifier la situation au Sahara Occidental et il a précisé que son recours à l’usage de ce terme était pour exprimer son point de vue personnel s’agissant de la situation qu’il a constatée dans les camps des réfugiés lors de sa récente visite dans la région», a-t-il poursuivi.

« Des contacts intenses ont eu lieu entre les hauts responsables de l’Organisation internationale et le royaume du maroc après la publication, lundi soir, d’un communiqué par le Bureau du Secrétaire général à ce sujet », a-t-il expliqué. 

« Le communiqué a été rendu public, tard dans la soirée du lundi (heure de New York) après l’accueil par le Secrétaire général du ministre marocain des Affaires étrangères, Slaheddine Mezouar », a-t-il encore expliqué. 
« Le Secrétaire général a fait part au ministre des Affaires étrangères du Maroc de la colère et de la déception à l’égard de la manifestation mobilisée dimanche à Rabat et qui a ciblé le Secrétaire général personnellement », a-t-il relevé. 

               Partager Partager