Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



eMarrakech - publié le Vendredi 17 Février à 22:34

Polisario : Fuite de documents compromettants pour des marocains indépendantistes




eMarrakech : La lettre classifié confidentielle, informe sur les traitements mensuels des militants polisariens de l’intérieur.



Polisario : Fuite de documents compromettants pour des marocains indépendantistes
Dans une lettre, signé par Mohamed Abdelaziz leader du front Polisario et adressé à nombre de responsables dont le premier ministre, et le responsable du bureau du front aux Iles Canaries, datée au 5 janvier 2012, le chef indépendantiste y indique sa décision, de doter des activistes marocains acquis à la thèse séparatiste, de traitements mensuels et d’appuis financiers pour leur opérations subversives et de propagandes sur le territoire marocain.

Il s’agit de 16 membres du comité du front, tous marocains, résidents au Maroc.

Parmi les noms listés dans la lettre de Abdelaziz, on retrouve certains ayants défrayé la chronique, tel celui d’Aminatou Haidar, qui avait touché une réparation financière, commandité à son bénéfice par l’instance équité et réconciliation, en tant qu’ex-victime des atteintes aux droits de l’homme.

En plus de la militante salariée, on retrouve d’autres: Brahim Sebbar, Sid Ahmed Dadach, Brahim Dahan, Soltana Khia, El Mami Aamar Salem, Ennaama Asfari, Ahmed Ennaciri, Jimi Lghalia, Hmad Hmad, Sidi Ahmed Lemjid, El Mehjoub Oulad Sayed, Hayat Erguibi, Jamal Kridech, Lalla Nhebbouha Lkhlifi et Ahmed Sebaii.

Polisario : Fuite de documents compromettants pour des marocains indépendantistes
A noter que le polisario subit depuis un certain temps un véritable  ‘documents leak’, après celui révélant que Abdelaziz est salarié du régime algérien, et bénéficie du traitement financier d’un ambassadeur d’Algérie, et l’autre document adressé aux sécuritaires, les invitant à user de la force pour obliger les congressistes du front à voter pour le président sortant.

A noter également que le Polisario est capable de verser des salaires à ses agents, grâce aux financements assurés par le régime algérien et par des ONG européennes, espagnoles notamment.

A noter enfin qu’un round de négociations informel avec le royaume, se tiendra le 20 février courant à New York.    

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».