Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Moussaid Ali - publié le Mardi 25 Octobre à 03:10

Polisario AQMI : Quelle Relation ?




Le quotidien El Pais a consacré trois pages à l’affaire de l’enlèvement de deux coopérants espagnols et d’une ressortissante italienne qui travaillaient dans les campements de Tindouf et ce, la nuit du 22 courant et titre large sur sa une : « Des pistes d’Al Qaïda dans l’enlèvement de deux espagnols au Sahara ».



Polisario AQMI : Quelle Relation ?
Ignacio Cembrero taxe cette opération de « coup de massue » pour les « indépendantistes » et affirme qu’il s’agit d’un motif de satisfaction piour les autorités marocaines. Toujours selon le journaliste, il serait exagéré de dire que le Polisario est infiltré mais pour arriver jusqu’à Rabouni, les terroristes ont dû compter avec de fortes complicités en son sein et peut être même dans l’armée algérienne.

S’agissant des thèses véhiculées ces derniers années par le Maroc sur la connivence entre le Front Polisario et Al Qaïda au Maghreb Islamique AQMI, l’auteur explique que le Polisario peut être la victime de l’AQMI mais démontre aussi qu’il ne représente pas une digue infranchissable et impénétrable contre l’expansion du terrorisme au sahel. 
Dans le même registre, Ignacio Cembrero, corrobore que les islamistes algériens ont depuis toujours dénigré le Polisario car ils voient en lui une reproduction dans le désert de l’ancien parti unique le FLN.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».