Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



MAP - publié le Dimanche 13 Mars à 14:57

Plus de trois millions de Marocains marchent à Rabat pour dénoncer les dérapages verbaux de Ban Ki-moon sur le Sahara marocain (Vidéo)




Plus de trois millions de Marocains ont participé, dimanche à Rabat, à la marche populaire initiée par les partis politiques, les syndicats et les organisations de la société civile pour dénoncer les dérapages verbaux du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, sur le Sahara marocain.



La déferlante humaine a été telle que les manifestants ont entamé de manière spontanée leur marche de dénonciation avant même l'heure prévue (10H00 du matin).

Venus des quatre coins du Royaume pour prendre part à cette manifestation citoyenne et patriotique, les participants ont formé une véritable marée humaine qui a envahi le centre-ville de la capitale.

Partie de la place Bab Chellah, cette marche gigantesque a arpenté des heures durant, en cette journée dominicale ensoleillée, les artères du centre-ville jusqu'à la place Bab Errouah.

Des Marocains des Provinces du Sud marchaient ainsi côte-à-côte dans le cadre de cette marche avec leurs concitoyens du Nord, de l'Est ou du Centre du Royaume, pour afficher, si besoin en est encore, le consensus et l'unanimité de toute une Nation autour de la marocanité du Sahara.

Scandant des slogans patriotiques et à la gloire du Sahara marocain, les manifestants, hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, ont protesté contre les déclarations biaisées du Secrétaire général des Nations unies sur le Sahara marocain.

Dans un élan de patriotisme inégalé qui rappelle celui de la glorieuse Marche Verte, ces millions de Marocains, venus en groupes, en familles entières ou à titre individuel, en train, en voiture ou en autocar, ont répondu massivement à cet appel citoyen pour réaffirmer de vive voix le consensus national autour de l'intégrité territoriale de leur pays.

Entonnant l'hymne national, arborant des portraits de SM le Roi Mohammed VI, ou des banderoles et pancartes, ces millions de manifestants ont tenu ainsi à réitérer le consensus national qui unifie l'ensemble des Marocains autour de l'intégrité territoriale du Royaume.

"Assahra Sahraouna wal Malik Malikouna" (Notre Sahara, Notre Roi), "Vive le Roi'', "Ban Ki-moon est un danger", "le Sahara marocain et il le demeurera" et "la légalité ne saurait faire l'objet de surenchère", clamaient ainsi en chœur les manifestants, dont plusieurs étaient drapés des couleurs du drapeau national ou en Draaya sahraouie pour afficher leur attachement et exprimer leur fierté de la marocanité du Sahara.

"Ban Ki-moon menace le processus onusien", "La légalité internationale n'est pas à vendre", "Ban Ki-moon a violé la Charte onusienne", "Tous unis et solidaires pour notre Sahara", ou encore "Non à la médiation biaisée" et "Le Sahara est marocain et le restera", pouvait-on lire sur les banderoles et pancartes brandies le long de cette marche historique.

L'appel citoyen lancé par les organisateurs pour participer massivement à cette marche a trouvé, en effet, un écho sans précédent tant au niveau du nombre des manifestants que de leur diversité et origine.

L'On pouvait voir ainsi des hommes, des femmes et des enfants marchant ensemble dans un élan spontané de patriotisme. Des familles entières ont aussi fait le déplacement de régions lointaines pour être à ce rendez-vous patriotique.

Plus de trois millions de Marocains marchent à Rabat pour dénoncer les dérapages verbaux de Ban Ki-moon sur le Sahara marocain (Vidéo)
"Je m'attendais, certes, à une grande participation à cette marche, mais j'ai été vraiment surpris par le nombre massif de manifestants venus de tout le Maroc", a confié à la MAP ce quinquagénaire vêtu en Draaya, qui s'est déclaré fier de prendre part à cette manifestation.

Tout aussi ému par cette mobilisation et l'ampleur de cette marche patriotique, un autre manifestant, épris d'un enthousiasme spontané et d'une euphorie qui s'est emparée de lui, n'a pas mâché ses mots: "Je suis prêt à marcher jusqu'à la ville de Lagouira si besoin est" pour défendre la marocanité du Sahara et l'intégrité territoriale du Maroc.

"Je suis fière et très contente d'avoir pu répondre à l'appel de la Nation en prenant part à cette marche gigantesque", s'enflamme cette femme au foyer, qui n'a pas hésité à associer ses enfants à cet élan citoyen, une manière, dit-elle, de leur inculquer les valeurs de patriotisme et l'amour de la Nation.

               Partager Partager