Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Sahara Culture - publié le Samedi 2 Avril à 13:45

Plantes médicinales au Sahara






Plantes médicinales au Sahara
Le sahraoui est très attaché à ses terres et à ses espaces de vie. Plusieurs de ses cultures et plantations sont utilisées pour soigner ses maux et maladies, et son expertise dans le domaine des plantes et épices médicinales le rattache davantage à son environnement.

La maladie Aqendi est la plus répandue chez la sahraouis. Elle se manifeste par la fièvre, le tournis et des problèmes d’audition et elle survient après un abus des repas salés ou acides. Cette maladie se soigne par l’administration d’une plante de couleur orange appelée Tajmaakhet. Cette plante est importée de Mauritanie.

Parmi les autres maladies répandues dans le Sahara on peut citer :

Aouragh : elle résulte d’un excès de repas ou de mets sucrés          
Lamhour : c’est une douleur au niveau de la gorge
Kachouch : c’est le nom donné au mal de grippe 
Achchgiga : c’est un mal de tête
Amakhssour : c’est une maladie grave chez la femme enceinte
Ajlala : c’est une maladie des yeux (la cataracte)

Il faut signaler que les facettes de la vie dans le désert, malgré sa rudesse, donne aux sahraouis une envie considérable de jouir des plaisirs de la vie, des réceptions entre amis et membres de la famille aux plaisirs des yeux en passant par les randonnés et les longs voyages.

Le sahraoui ne perd aucune occasion pour maintenir le lien avec sa culture ancestrale que lui confèrent ses espaces de vie et son intérêt pour les plantes médicinales n’est que l’illustration de cet état de fait.

Source

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».