Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Jeudi 25 Août à 15:36

Physionomie de la presse quotidienne



Rabat - Différents sujets focalisent l'attention de la presse nationale de ce jeudi, dont les réactions unanimes, notamment en Europe et en Amérique latine, saluant les messages forts contenus dans le discours royal du 20 août, les préparatifs de la 22e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) et les opérations d'assainissement menées dans la région de "Gargarate".



La presse rapporte que le quotidien français "Le Monde" a écrit, dans son numéro daté de mercredi, que SM le Roi Mohammed VI entend incarner l'islam modéré contre le terrorisme, se faisant largement l'écho du discours adressé par le Souverain à la Nation à l'occasion de la célébration du 63-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Dans ce discours, souligne la publication, le Souverain, en Sa qualité de Commandeur des croyants, condamne les djihadistes et demande à la diaspora marocaine à l'étranger de les rejeter, ajoutant que SM le Roi, descendant du Prophète, se positionne comme l'apôtre de la modération.

En Amérique latine, le quotidien chilien à grand tirage "El Mercurio" s'est fait largement l'écho de l’appel de SM le Roi Mohammed VI en faveur d’"un front commun pour lutter contre le fanatisme" des djihadistes. 

Le journal, qui reprend des extraits du discours adressé par le Souverain à la Nation, à l’occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, a mis ainsi en avant l’appel de SM le Roi aux Musulmans, Chrétiens et Juifs à "dresser un front commun pour contrecarrer le fanatisme, la haine et le repli sur soi sous toutes les formes".

La presse indi, par ailleurs, que les pèlerins de l'organisation officielle, qui se dirigeront directement à la Mecque à partir du vendredi 26 août 2016, sont appelés à entrer en sacralisation (Ihram) à bord de l'avion au niveau du lieu dit "Rabegh".

Citant le ministère des Habous et des Affaires islamiques, les quotidiens précisent que tous les vols en partance des différents aéroports du Royaume à destination des Lieux Saints de l'Islam, programmés le vendredi 26 août 2016 après 10H30 (GMT+1), se dirigeront directement à la Mecque, notant que les pèlerins devront ainsi se munir de leur "Ihram" afin d’effectuer la sacralisation à bord de l'avion au niveau du lieu dit "Rabegh".

Dans un autre registre, la presse souligne que la présidente de la COP 21, Mme Ségolène Royal, et le futur président de la 22e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, M. Salaheddine Mezouar, ont appelé à la poursuite de la mobilisation internationale en faveur du climat par une ratification rapide de l'Accord de Paris.

Dans un courrier adressé début août à tous les gouvernements signataires de l'Accord de Paris pour le climat, Mme Royal et M. Mezouar ont rappelé que ce texte entrera en vigueur 30 jours après le dépôt des instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion par 55 pays représentant 55 pc des émissions mondiales, notant que plusieurs pays ont déjà effectué l'ensemble de ces formalités et de nombreux autres prévoient de le faire prochainement.

Dans le même registre, les quotidiens relèvent que la ministre nigériane de l'Environnement, Amina Mohammed, affirmé que les efforts du Royaume du Maroc en matière d'intégration de l'environnement et du développement durable dans les politiques publiques et les outils de leur financement sont "exceptionnels".

La politique du Maroc dans le domaine de l’environnement est "robuste", puisqu'elle intègre le développement durable comme composante intégrale, a souligné Mme Amina Mohammed suite à des entretiens avec M. Salaheddine Mezouar, président du comité de pilotage de la COP22, en présence de la ministre déléguée chargée de l'Environnement, Hakima El Haite.

En relation avec les opérations d'assainissement menées au niveau de la région de "Gargarate" par les services de la sécurité et de la douae,n la presse rapporte que l’opération d'asphaltage d'un axe routier d'une longueur de 3,8 km au niveau de cette région, au sud du Royaume, a débuté dernièrement dans le but de renforcer le réseau routier, de répondre aux aspirations des personnes œuvrant dans le secteur du commerce et de mettre fin aux activités de contrebande et de commerce illicite dans cette zone.

Citant la Wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab, les quotidiens relèvent que cette étape vise à garantir la sûreté et la sécurité des usagers de cet axe routier et faciliter la circulation et le transit par cet axe des marchandises dans de bonnes conditions.

En culture, la presse fait savoir que les présidents de la Fondation nationale des musées (FNM) et du Conseil économique, social et environnemental (CESE), MM. Mehdi Qotbi et Nizar Baraka, se sont penchés, mercredi à Rabat, sur les moyens d'élargir l'accès des Marocains à la culture et d'en faire un levier de développement aussi bien économique que social.

Dans un autre registre, la presse fait savoir que le projet de loi N° 116.14 modifiant et complétant la loi N° 52.05 portant Code de la route comporte de nouvelles dispositions ayant trait au contrôle technique et au permis de conduire, outre des mesures relatives à la révision des amendes transactionnelles et la mise en place d'un nouveau permis pour les motocycles ainsi que l'annulation de la mise en fourrière des véhicules.

Publié au Bulletin officiel du 11 août 2016, cette loi comporte d'importants amendements dont la facilitation de l'obtention de certaines catégories de permis de conduire, la réduction de la valeur de certaines amendes et l'annulation de la peine d'emprisonnement prévue dans l'article 164-1 de l'ancien code avec la hausse de l'amende, outre l'introduction de deux nouvelles infractions relatives à la protection des usagers de la route sans protection.

Côté régional, la 7è édition du Salon international des dattes (SIDATTES) se tiendra du 27 au 30 octobre dans la ville d’Erfoud, a annoncé l'Office régional de mise en valeur agricole du Tafilalet (ORMVAT) cité par la presse. 

Les quotidiens se font l’écho également de l’agression de cinq ressortissants étrangers à Kénitra, indiquant qu’un récidiviste, ex-employé d'un cirque de jeu, a agressé à l’arme blanche deux Italiens, un propriétaire du cirque et son fils qui a succombé à ses blessures, et trois autres employés de nationalité portugaise, victimes de blessures plus ou moins graves.

Dans le cadre de la coopération internationale, la presse annonce que le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech a organisé une cérémonie de fin de formation en l'honneur du premier groupe de techniciens et infirmiers en provenance de la République démocratique du Congo (RDC), qui ont été formés au sein du Centre.

Cette cérémonie, qui vient couronner une année de formation, s’inscrit dans le cadre d'un accord de partenariat noué entre le CHU Mohammed VI et l'Organisation mondiale des médecins transcontinentaux (OMMT), relève un communiqué du Centre relayé par les journaux, ajoutant que cela consacre encore une fois l'ouverture du Centre sur les initiatives humanitaires visant à promouvoir la situation sanitaire dans les pays d'Afrique.

Côté sport, la presse consacre une large place aux derniers préparatifs des clubs nationaux avant le début du championnat.

Au volet international, l'accent est mis sur la situation en Turquie et les développements en Syrie, Libye et Irak.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara