Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Jeudi 23 Mai à 08:57

Pasquier à Laâyoune : Les élus locaux plaident pour l'autonomie comme issue unique pour le Sahara




Laâyoune - Les élus de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra ont souligné, mercredi lors d'une rencontre avec Liliane Maury Pasquier, rapporteur de la commission des affaires politiques et de la démocratie de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), que la proposition d'autonomie présentée par le Maroc demeure la "solution unique et l'option la plus appropriée" pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.



Liliane Maury Pasquier
Liliane Maury Pasquier
Au cours de cette rencontre, à laquelle ont assisté notamment le président du conseil de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid, et le président du conseil de la commune urbaine de Laâyoune, Moulay Hamdi Ould Errachid, les élus ont confirmé la conviction inébranlable des Sahraouis quant à la pertinence de cette initiative, dont l'élaboration s'est faite avec leur concours, à travers le Conseil royal consultatif des affaires sahariennes ou en tant qu'élus et chioukhs chargés de l'opération d'identification au Sahara marocain.

Le statut d'autonomie, en tant que solution au conflit artificiel du Sahara, est un véritable chantier exécutable qui assure à la population une vie digne et lui permet de gérer ses affaires par elle-même, a souligné Sidi Hamdi Ould Errachid.

Cette initiative est une option qui émane de notre foi en tant que Sahraouis, d'autant que la population sahraouie est liée au Trône alaouite par l'allégeance depuis de longues années, a-t-il dit, soulignant que les partis politiques, les notables des tribus et les élus sont unanimes dans leur attachement à l'intégrité territoriale du Royaume et leur soutien à la proposition d'autonomie.

Nous, élus et représentants légitimes de la population des provinces du Sud, avons une foi profonde dans la proposition d'autonomie sous souveraineté marocaine, à l'élaboration de laquelle nous avons contribué à travers le Conseil royal consultatif des affaires sahariennes ou en tant qu'élus et chioukhs des tribus sahraouies, a affirmé pour sa part Moulay Hamdi Ould Errachid.

L'autonomie des provinces du Sud assurera à tous les Sahraouis, y compris ceux qui sont aujourd'hui séquestrés dans les camps de Tindouf, une vie paisible et sereine, a-t-il noté, soulignant que la dynamique de développement engagée dans ces provinces, notamment en matière d'infrastructures, de développement humain et de prestations de services sociaux est une preuve indéniable de l'engagement du Royaume sur la voie de la modernité et de la consolidation de la démocratie.

Mme Pasquier, qui est arrivée mardi soir dans la ville de Laâyoune, tiendra une série de rencontres avec des acteurs locaux et des représentants de la société civile.

Sa visite au Maroc s'inscrit dans le cadre de la préparation de son rapport sur la contribution parlementaire à la résolution du conflit du Sahara.

               Partager Partager


Commentaires