Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 26 Mars à 10:21

Parution d'un nouveau numéro de la newsletter de la Bourse de Casablanca "E-Borsa News"



Casablanca (Bourse) - La Bourse de Casablanca a publié un nouveau numéro de sa newsletter "E-Borsa News" jetant la lumière sur la finance participative qui connait une avancée majeure avec l'adoption de la loi qui autorise cette activité et la constitution du Sharia Board national émanant du Conseil supérieur des Oulémas.



"L'enjeu est énorme pour le Maroc, le premier est d'ordre domestique à travers l'amélioration du taux de bancarisation (actuellement à 62 pc) et l'injection de l'épargne dans le circuit bancaire", note la publication, soulignant que les professionnels estiment ce potentiel à quelque 100 milliards de dirhams.

Le deuxième objectif a une portée régionale puisque le Maroc a l'ambition de devenir une destination privilégiée des investisseurs des pays du Golfe, soit pour des placements au Maroc soit pour des investissements destinés au marché africain via le Royaume, précise "E-Borsa News".

Pour ce faire, il est nécessaire de créer un marché financier participatif de commodities pour générer de la liquidité interbancaire. La réflexion est également engagée pour le lancement de produits participatifs nouveaux pour le marché des capitaux avec un indice boursier sharia compliant, des sukuk, des Fonds indiciels ETFs, des IREIT (Islamic Real Estate Investment Trusts).

Par ailleurs, la publication revient sur les faits ayant marqué les trois premiers mois notamment la reprise de la cotation de la valeur SNEP, le classement du Maroc par le Fonds Monétaire International (FMI) en tant que 5ème pays des plus riches d'Afrique au terme de 2014 et la redéfinition des objectifs de Casablanca Finance City qui ambitionne d'atteindre 100 entreprises (soit 40 de plus), faciliter davantage le doing business et conclure plus de partenariats, notamment avec des pays d'Amérique du Sud et d'Asie.

La publication s'est focalisée également sur une étude réalisée par le cabinet international d'avocats d'affaires Baker & MacKenzie, selon laquelle les places africaines enregistreraient le plus d'introductions en 2015. 

L'étude a recensé trente introductions d'entreprises domiciliées au continent. Le montant global de ces opérations est estimé à 2,063 milliards de dollars.

La newsletter s'est également penchée sur les résultats financiers de l'exercice 2014 de nombreuses sociétés cotées en bourse, notamment Maroc Telecom, Attijariwafa Bank et Managem.

En effet, le directeur général de la Bourse de Casablanca, Karim Hajji, a noté que la communication financière est un indicateur de bonne gouvernance et un moyen pour susciter la confiance des investisseurs et des bailleurs des fonds. 

"Une confiance qui se répercute en hausse sur le cours de leurs actions et en succès de leurs opérations sur titres. Elle est aussi bénéfique en cas de résultats en baisse puisque ces dernières sont généralement accompagnées d'un plan de redressement qui traduit la transparence de l'entreprise", a-t-il expliqué.

Le reste de l'information a été présenté sous forme de données chiffrées dans lesquelles la place casablancaise revient sur la performance mensuelle de ses indices, le volume des transactions et la capitalisation boursière.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara