Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



MAP - publié le Mardi 23 Avril à 15:55

Parti communiste russe : L'avenir du Sahara doit être dans le cadre d'une autonomie sous souveraineté marocaine




Moscou - L'avenir du Sahara ne peut se concevoir que dans le cadre d'une autonomie sous souveraineté nationale marocaine, a affirmé le secrétaire général du Parti communiste russe, Guennadi Ziouganov.



Guennadi Ziouganov
Guennadi Ziouganov
Lors d'un entretien mardi avec Nabil Benabdallah, Secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Ziouganov a souligné que le Maroc est en droit de défendre son intégrité territoriale, ajoutant qu'il comprend parfaitement les positions exprimées aussi bien par le PPS que par tout le peuple marocain au sujet du Sahara. A ce titre, le SG du parti communiste russe a rappelé les liens solides existant entre les deux pays, relevant l'importance de les promouvoir et les consolider davantage à l'avenir.

De son côté, Benabdallah a salué la position du Parti communiste russe, d'autant plus que le Maroc oeuvre à présent à faire face à une proposition visant à dénaturer le mandat de la Minurso, en élargissant ses prérogatives à la surveillance des droits de l'Homme.

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de cet entretien, Benabdallah a indiqué que l'entrevue a été l'occasion d'échanger les points de vue sur les liens historiques maroco-russes, les développements que connaît la question nationale, le droit du Maroc à défendre son intégrité territoriale en sus de plusieurs autres questions relatives à la crise mondiale.

Pour le SG du PPS, la réunion a également permis de débattre des relations entre les deux partis et de la possibilité de les renforcer dans plusieurs domaines.

Lors de cet entretien, Benabdallah a invité le secrétaire général du parti communiste russe à participer au prochain congrès national du PPS l'année prochaine.

               Partager Partager


Commentaires