Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 14 Mai à 16:20

Parti Ecolo belge : Energies renouvelables : le Maroc, un pionnier



Bruxelles - Le Maroc est un pays pionnier en matière des énergies renouvelables, a affirmé le co-président du parti Ecolo belge Patrick Dupriez.



"En matière des énergies renouvelables, le Maroc est aujourd'hui un pays pionnier qui s'engage de manière volontariste dans la transition énergétique en investissant énormément dans les sources d'énergies propres et durables", a indiqué M. Dupriez dans une déclaration à la MAP à l'issue de ses entretiens à Bruxelles avec le président du Parti de l'Environnement et du développement durable, Ahmed Alami.

Avec un objectif de porter à plus de 40 pc la part des énergies renouvelables dans sa consommation électrique globale d'ici 2020, le Maroc vise plus que ce qui se fait aujourd'hui en Belgique et réaffirme son engagement résolu dans cette transition énergétique, a-t-il souligné.

"Je me réjouis de voir qu'un pays du voisinage sud de l'UE montre l'exemple et tienne pleinement compte des enjeux énergétiques et climatiques dans ses politiques publiques", a-t-il ajouté.

M. Dupriez s'est également félicité du fait que le Maroc se fixe des objectifs ambitieux en matière des énergies renouvelables, alors que dans certains pays européens on constate toujours, d'après lui une certaine frilosité et un manque d'ambition par rapport à ce types d'énergies.

Le co-président d'Ecolo s'est dit aussi impressionné par l'engagement du Maroc sur les enjeux internationaux au sens large et sa volonté de structurer des réseaux verts entre des acteurs du monde entier partant de sa conviction que les enjeux climatiques et environnementaux dépassent les frontières des pays et même des continents et ont donc besoin d'être relevés à une échelle planétaire.

Les entretiens entre MM. Alami et Dupriez ont porté notamment sur les enjeux environnementaux au Maroc, la question de l'exploitation des gaz de schiste et du nucléaire ainsi que sur la situation d'instabilité et d'insécurité dans certains pays du Sahel et ses conséquences directes sur le Maghreb et l'Europe.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara