Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


Imad Doublali - publié le Mardi 16 Décembre à 18:25

Pakistan : attaque meurtrière de talibans contre une école



Six terroristes lourdement armés appartenant au groupement du taliban ont attaqué ce mardi une école pour enfants de militaires à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. L'attaque a fait au moins 130 morts, en majorité des écoliers, ainsi que de nombreux blessés.



L'assaut a duré près de 7 heures. Il s'est terminé avec la mort du dernier assaillant, le 6ème, par des tirs de l'armée pakistanaise. Les assaillants -portant des uniformes militaires- ont réussi à pénétrer dans l'école en escaladant un mur, a précisé une source interne à l'école.

Cette opération terroriste est la deuxième attaque sanglante depuis quelques mois visant une institution de l'armée pakistanaise. Le mois dernier, il y avait eu une cinquantaine de morts à la frontière avec l'Inde au terme d'une cérémonie militaire.

Le premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a évoqué une tragédie nationale et déclaré que le Pakistan allait «continuer le combat pour éradiquer définitivement les insurgés». Le gouvernement provincial a annoncé trois jours de deuil national.

La France et l'Inde ont dénoncé vigoureusement cette attaque terroriste, la qualifiant d'«ignoble» et «lâche». Le président Obama a déclaré qu'«En visant des étudiants et des enseignants dans cette attaque odieuse, les terroristes ont une nouvelle fois montré leur dépravation» et a renouvelé l'engagement des Etats-Unis aux côtés du gouvernement pakistanais «pour combattre le terrorisme et l'extrémisme» et promouvoir la paix et la stabilité dans la région.

La militante pakistanaise Malala Yousafzai a pris la parole après l'attaque. «Je condamne ces actes atroces et lâches et je reste unie avec le gouvernement et les forces armées du Pakistan» dans leurs «efforts louables» pour gérer la situation, a écrit la jeune fille de 17 ans dans un communiqué.

Même son pour le penseur musulman Kamal Znidar. L'auteur du livre "Islam : meilleure religion au monde" a qualifié d'«ignoble» et «lâche» cette opération et avancé que «Si la pensée des talibans et ce cauchemar auquel le monde a assisté aujourd'hui étaient l'Islam, moi, je serais sans doute non-musulman et islamophobe en plus». «Le dieu des talibans est en réalité un diable qui ne prend d'Allah que le nom», a ajouté le penseur musulman.

Ali Dayan Hasan, ancien directeur de Human Right Watch au Pakistan, s'est de son coté démarqué en lançant une petite pique à la politique américaine, selon lui responsable de la naissance du mouvement Taliban : «Ne disons pas que nous sommes "unis dans la peine" avec ceux qui ont permis aux talibans de s'installer. Ils doivent prendre leurs responsabilités. Maintenant».

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus