Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM


MAP - publié le Lundi 18 Janvier à 12:36

Oxford Business Group : La décentralisation s'est renforcée au Maroc en 2015





Londres - Le processus de décentralisation, qui constitue un axe majeur de la stratégie de croissance du Maroc sur le long terme, s'est accéléré en 2015, a indiqué l'Oxford Business Group (OBG) dans une étude bilan.

Le Royaume cherche à transférer des compétences et des ressources capitales aux pouvoirs publics locaux afin de donner, à terme, davantage de contrôle aux régions sur leur développement économique, ont précisé les analystes de l'OBG.

La région de l'Oriental par exemple devrait bénéficier d'un nouveau port en eau profonde, qui sera construit à quelque 30 km de la ville de Nador, ont souligné les experts du cabinet d'étude britannique.

Ils ont rappelé, à cet égard, que le complexe Nador West Med, dont le démarrage des activités est prévu pour 2019 ou 2020, comprendra des terminaux pour le transbordement de conteneurs, pour le charbon et pour les hydrocarbures. 

Son financement sera assuré en partie par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (200 millions d'euros), la Banque Africaine de Développement (111,5 millions d'euros) et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (175 millions d'euros).

Selon le cabinet d'étude britannique, des projets de développement de grande envergure concernant le grand Casablanca ont également commencé à prendre forme en 2015, suite au lancement en 2013 d'un plan destiné à attirer de nouveaux investissements dans la plus grande ville du Maroc.

D'après l'OBG, le programme de développement stratégique 2015-2020 pour Casablanca prévoit le déploiement d'une vaste palette de projets intégrés, allant des infrastructures de transport à celles des loisirs, avec une enveloppe estimée à 33,6 milliards de dirhams (3,1 milliards d'euros). 

Ce plan ambitieux s'articule autour de quatre axes stratégiques pour hisser Casablanca au rang d'une métropole internationale attractive, agréable à vivre et répondant aux besoins et attentes de ses habitants.

Ce programme de développement stratégique tend à consolider le positionnement économique de la région de Casablanca pour en faire un véritable hub financier international à travers la mise en œuvre d'une série de projets. 

Il vise à réconcilier la ville avec ses habitants, optimiser la mobilité, développer l'offre du divertissement, améliorer les conditions de vie des habitants et promouvoir l'attractivité économique et le climat d'affaires pour asseoir la région de Casablanca en tant que destination nationale et internationale de shopping et de loisirs. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara