Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 20 Mai à 13:12

Ouverture à Paris du Forum de partenariat Maroc-France pour promouvoir les échanges et l'investissement entre les deux pays



Paris - Le Forum de Partenariat Maroc-France s'est ouvert mardi soir à Paris avec la participation de nombreux entrepreneurs et acteurs économiques marocains et français, dans le but de promouvoir les échanges commerciaux et l'investissement entre les deux pays.



Cet évènement, organisé par la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc (CFCIM) et la Chambre de commerce et d'industrie de Paris-Ile de France, avec le soutien du ministère du Commerce, de l'industrie, de l'investissement et de l'économie numérique et de Maroc Export, a pour objectif de nouer des partenariats commerciaux, technologiques et industriels et de développer différentes pistes en matière de coopération triangulaire Maroc-France-Afrique.

Intervenant lors de la cérémonie d'ouverture de cette rencontre qui se poursuit jusqu'à jeudi, le secrétaire général du ministère chargé du Commerce extérieur, Mohamed Benayad, a indiqué que ce forum est une occasion pour renforcer davantage la relation de partenariat privilégié entre le Maroc et la France dans le domaine économique et commercial.

Il s'agit de donner une nouvelle dimension à cette relation et d'approfondir la coopération notamment en matière de développement conjoint des marchés extérieurs, en vue de mieux accéder aux marchés de l'Afrique subsaharienne mais aussi des autres régions du monde, a-t-il dit.

M. Benayad a cité, à cet égard, l'exemple réussi de l'usine Renault de Tanger, qui constitue un modèle de collaboration exemplaire entre les deux pays, soulignant l'importance de multiplier les projets similaires, même à plus petite échelle, en tirant profit de l'affinité existant entre entrepreneurs marocains et français.

De son côté, le président de la CFCIM, Jean-Marie Grosbois, a noté que cette rencontre constitue la deuxième édition du forum, la première ayant été organisée l'année dernière à Casablanca et rencontré un grand succès.

Cette deuxième édition s'annonce déjà comme une réussite, puisque quelque 1.200 à 1.300 rencontres B2B sont prévues à cette occasion, contre 600 lors du forum de Casablanca, ce qui montre l'intérêt croissant des entrepreneurs français pour l'investissement au Maroc et le partenariat avec leurs homologues marocains, a-t-il mis en exergue.

M. Grosbois a, à cet égard, souligné la stabilité et la lisibilité de l'environnement des affaires au Maroc, ajoutant que la CFCIM a pour ambition de conduire conjointement les entrepreneurs marocains et français vers les marchés émergeants, notamment en Afrique, dans une logique de co-développement profitable aux deux pays.

L'objectif de cette rencontre axée sur le partenariat, l'investissement et les échanges commerciaux, est de mettre à la disposition des dirigeants une plateforme d'échanges à travers l'organisation de rendez-vous d'affaires ciblés et la tenue de plusieurs ateliers sectoriels et conférences thématiques.

Afin de dynamiser les relations économiques entre les deux pays et de mettre en avant le potentiel du Maroc comme hub vers l'Afrique, Maroc Export et la CFCIM sélectionneront près de 80 entreprises marocaines susceptibles de nouer des partenariats avec des entreprises françaises dans des domaines stratégiques, notamment l'agriculture et l'agroalimentaire, le BTP et les infrastructures, l'automobile, l'aéronautique, le ferroviaire, les technologies de l'information, la santé, l'environnement et le développement durable.

Pour ce faire, elles seront mises en relation avec quelques 200 dirigeants d'entreprises françaises identifiées par les organisateurs.

Le Forum Maroc-France accueille également un "Village Experts" où des spécialistes répondront aux questions des participants dans les différentes problématiques liées, entre autres, au financement, au domaine juridique, à l'immobilier, au transport et à la logistique.

En marge des rencontres B to B programmées, plusieurs conférences thématiques et ateliers sectoriels seront animés par des experts des deux pays, avec la contribution des différents partenaires institutionnels du Forum.

La France, 5ème économie mondiale, se positionne, avec plus de 40 milliards de dirhams d'importations, comme le 1er partenaire économique du Royaume. L'Hexagone s'affirme aussi comme le tremplin vers l'Europe pour les entreprises marocaines.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara