Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Abdelkarim Chankou - publié le Jeudi 27 Septembre à 14:42

On l’appellera Maddy !




Abdelkarim Chankou - La petite fille, vue dans le Rif, s’appelle Boucha Ben Aïssa, elle a bien une chevelue blonde, mais des yeux noirs comme l’ébène et un visage moins anguleux et sa mère se nomme « Achkkar » qui signifie « Blond » en arabe. Porte-elle des lentilles ? A-t-elle subi une opération de chirurgie esthétique ?



It's a Shame* ! C'est un scandale ! Il y a des petites filles blondes au Royaume du Maroc ! Mais que font elles là bas bon Dieu, dans le pays des bougnoules ? En plus dans le Rif. Une région sauvage connue pour ses habitants au corps velus et aux regards hagards et patibulaires.

Mais non, mais si... La petite fille blondâtre, portée sur le dos d'une femme rifaine, chapeau de paille et tunique rayée blanc-bleu-rouge, et prise en photo par un touriste espagnol qui a eu des hallucinations, ça se comprend dans cette région, est sûrement la petite Madeleine Mac Cann. Laquelle fillette britannique de quatre ans avait disparu en mai dernier au Portugal. Alors qu'elle se trouvait à quelques dizaines mètres de ses parents. On a d'abord cru que Maddy était à Marrakech où elle aurait été vue quelques jours plus tard par une autre personne, à proximité d'une station d'essence à Marrakech. Le témoignage de la touriste norvégienne avait donné des insomnies à la police marocaine qui a ratissé toute la région de Tensift-Haouz. Sans résultat. Pas l'ombre de Maddy.

L'été sur le point de s'achever et la presse britannique ayant largement faits ses choix gras du feuilleton, elle a augmenté ses tirages si bien que l'auteur de la série Harry Potter dût s'interroger sur les vrais clefs du succès, voilà que l'on apprend vers la fin du mois dernier que les parents de la petite Maddy était mis en examen par la justice lusitanienne ; la police ayant eu suspecté la mère d'avoir tout simplement voulu se débarrasser de sa fille. La suite, on la connaît.

Maddy réapparaît cette fois dans la région de Tanger-Tétouan. Interpol a été même saisi de l'affaire ! Seulement la vérité est ailleurs et la série « X Files » s'est révélée être un feuilleton de série B-.

(*) Les British sauf quelques spécimens en voie d'extinction pensent sérieusement que le Maroc est la terre des barbares où l'on «kindappe les petites filles pour les revendre», dixit le Sunday Times dans un aticle publié le mois dernier sur Tanger.


               Partager Partager


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles