Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Reuters - Lemag - publié le Mercredi 12 Mars à 09:32

ONU : Des lance-missiles portatifs libyens menacent toute la région



New York : Des milliers de lance-missiles sol-air portatifs ont fait l'objet de trafics de la Libye vers le Tchad, le Mali, la Tunisie, le Liban et probablement la République centrafricaine, selon un rapport de l'Onu publié mardi.



PH Archive
PH Archive
D'après ce document rédigé par un panel d'experts indépendants, les armes en question, appelées SATCP (sol-air à très courte portée), qui ont été retrouvées au Mali et en Tunisie "faisaient à l'évidence partie de l'arsenal de groupes terroristes".

"En dépit des efforts de la Libye et d'autres pays pour recenser et mettre la main sur les SATCP en Libye, les experts affirment que des milliers de SATCP sont toujours partie intégrante de l'armement d'une multitude d'acteurs non-gouvernementaux qui entretiennent des relations faibles voire inexistantes avec les autorités libyennes", peut-ont lire dans le rapport.

"A ce jour, le panel a établi qu'il y a eu des transferts de SATCP libyens et d'autres lance-missiles sol-air à courte portée vers le Tchad, le Mali, la Tunisie, le Liban et peut-être la Centrafrique - laquelle fait toujours l'objet d'une enquête",précisent les experts.

Toujours selon eux, les armes qui circulent en Libye ont également alimenté l'opposition syrienne.

"Au cours des trois dernières années, la Libye est devenue une source majeure d'armes illicites", ajoute ce groupe chargé de superviser les sanctions pesant sur la Libye.

Le gouvernement libyen peine à canaliser les milices qui ont contribué à l'éviction de Mouammar Kadhafi en 2011 et n'a qu'un faible contrôle sur ses frontières.

Les autorités du pays, sous le coup d'un embargo sur le commerce des armes, doivent en théorie adresser une notification au Comité du Conseil de sécurité concernant la Libye avant tout achat d'armement.

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara