Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Lundi 2 Février à 12:25

ONG latino-américaine : Le polisario a fait de la solidarité internationale "un fonds de commerce très lucratif"






Sans vergogne, la direction du polisario a fait de la solidarité internationale "un fonds de commerce très lucratif", a affirmé lundi le Centre d'études pour la démocratie populaire (CEDEPU) qui dénonce "le détournement systématique" de l'aide humanitaire destinée aux populations de Tindouf.

Réagissant aux révélations accablantes de l'Office européen anti-fraude (OLAF), cette ONG basée à Santiago a déploré l'instrumentalisation par une minorité de l'aide humanitaire destinée aux populations de Tindouf, au grand dam de la coopération européenne et de milliers de familles séquestrées.

"Cette triste réalité révèle à quel point une poignée de dirigeants séparatistes n'hésite pas à transformer une question purement humanitaire en source d'enrichissement illicite, loin de toute valeur éthique et de tout contrôle", a déclaré à la MAP la présidente du CEDEPU, la Chilienne Jacqueline Andrea Hernandez.

Elle a regretté que la direction du polisario "se soit longtemps servie de la bonne volonté et des généreuses manifestations de solidarité pour monter une entreprise juteuse au détriment d'organisations et de pays peu ou pas avertis".

A Genève, l'ONG africaine AIPD avait fermement dénoncé vendredi les détournements massifs" de l'aide humanitaire par l'Algérie et le polisario, exhortant les Etats africains à retirer leur reconnaissance de la pseudo-rasd.

"Vu l'extrême gravité des révélations faites par le rapport de l'office européen anti-fraude, l'ONG et ses partenaires de la société civile panafricaine lancent un pressant appel aux Etats africains ayant reconnu la rasd à retirer leur reconnaissance", indique un communiqué de l'organisation Action internationale pour la paix et le développement dans la région des Grands-Lacs.

L'organisation a en outre appelé la société civile africaine "à rejoindre les rangs de tous ceux qui luttent contre l'émiettement du continent africain par la création de micro-Etats qui sont des proies faciles de l'ordre cannibale mondial". 

Le rapport de l'OLAF, un organisme relevant de la Commission européenne, a levé le voile sur une série de pratiques frauduleuses et d'innombrables irrégularités dans la distribution de l'aide humanitaire durant plusieurs années. 

Seule la partie de l'aide permettant aux populations des camps de Tindouf de survivre est distribuée, déplore l'OLAF qui impute ces détournements à la surestimation par l'Algérie et le polisario de la population des camps.

               Partager Partager