Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Suivez-nous

   

           

ONG : Le nombre de groupes extrémistes américains en forte hausse


Reuters - publié le Mercredi 6 Mars 2013 à 09:49


Winston-Salem, Caroline du Nord : Le nombre de groupes extrémistes anti-gouvernementaux aux Etats-Unis a atteint un record historique en 2012, et la colère contre les mesures de contrôle des armes à feu préconisées par Washington pourrait encore faire croître ce phénomène, a déclaré mardi le Southern Poverty Law Center, une organisation de défense des droits de l'homme basée dans l'Alabama.


ONG : Le nombre de groupes extrémistes américains en forte hausse
Les milices actives et les groupes de "patriotes" étaient au nombre de 1.360 l'an dernier, une hausse très forte par rapport aux 149 groupes recensés par l'association en 2008.

Le nombre d'organisations rangées par le centre dans la catégorie des "hate groups", des groupes incitant à la haine, qui font valoir leurs opinions par la violence, ou attaquent les minorités, a légèrement baissé à 1.007 en 2012 après avoir atteint un record de 1.018 en 2011.

Les groupes de haine actifs identifiés par le centre sont disséminés à travers le pays et comprennent le Ku-Klux Klan ou les néo-nazis.

Des organisations chrétiennes comme le Family Research Council, connu pour ses prises de position homophobes, contestent fortement leur classement dans les "hates groups" par le Southern Poverty Law Center.

Dans une lettre adressée mardi au ministre de la Justice Eric Holder et à la secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano, le président du centre, J. Richard Cohen, exhorte les autorités fédérales à renforcer leurs moyens et vigilance.

"Comme dans la période précédant l'attentat d'Oklahoma City, nous observons des signes menaçants de la part de ceux qui sont convaincus que le gouvernement s'apprête à leur prendre leurs armes", écrit-il.

Le mouvement "patriote" a connu son dernier pic en 1996, un an après la destruction d'un immeuble fédéral d'Oklahoma City par l'extrémiste de droite Timothy McVeigh, qui a tué 168 personnes.

Le nombre des groupes extrémistes qui voient le gouvernement fédéral comme leur ennemi s'est réduit à la fin des années 1990 et au début des années 2000 avant de remonter fortement après l'élection de Barack Obama, premier Noir élu à la présidence des Etats-Unis, en 2008.





Découvrez nos autres articles !
< >

Actus | Culture | Divertissement | Economie | Enseignement | Focus | Interviews | Lemag | Livres | Multimédia | Opinions | Religion | Société | Vu sur le Net




Abonnez-vous à la Newsletter


Dans le forum Lemag.ma


Ne manquez pas nos prochains articles. Rejoignez-nous sur
Newsletter
Mobile