Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - Lemag - publié le Vendredi 10 Janvier à 10:27

ONEE : Toutes les villes marocaines seront dotées de stations d'épuration des eaux usées



Marrakech - Le Chef de Division au sein de l'Office nationale de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), Mustapha Sadani a indiqué que toutes les villes marocaines seront dotées de stations d'épuration des eaux usées à l'horizon 2030.



Station d'épuration d'eau - Marrakech
Station d'épuration d'eau - Marrakech
Intervenant lors de la 2ème conférence internationale sur ''La Biotechnologie pour l'Alimentation durable en Eau de l'Afrique'' qui s'inscrit dans le cadre du projet "Waterbiotech" financé par l'Union européenne, M. Sadani a relevé que de grands efforts ont été consentis au Maroc depuis les années 2000, notamment avec la mise en place d'un arsenal juridique très développé régissant ce secteur et l'allocation de 43 milliards de DH dans le cadre du Programme national d'assainissement liquide et d'épuration des eaux usées (PNA).

Les résultats du PNA sont très encourageants, a-t-il souligné, relevant qu'il faut accélérer le rythme de réalisation des stations d'épuration des eaux usées pour atteindre les objectifs escomptés.

M. Sadani a insisté sur l'importance de l'adhésion de tous les partenaires, relevant toutefois la multitude des intervenants dans ce domaine, ce qui constitue une entrave pour l'atteinte des objectifs assignés au PNA.

Initiée par le Centre national d'études et de recherches sur l'eau et l'énergie (CNREE) relevant de l'université Cadi Ayyad, la 2ème conférence internationale sur ''La Biotechnologie pour l'Alimentation durable en Eau de l'Afrique'' réunit près de 150 experts de 17 pays d'Europe et d'Afrique qui vont décliner à Marrakech les résultats et les recommandations de deux ans de recherches et de coordination en matière de promotion de la biotechnologie dans le traitement des eaux en Afrique.

Elle offre également l'opportunité de débattre des résultats du projet Waterbiotech, d'examiner les besoins et les contraintes pour l'usage de la biotechnologie dans le traitement des eaux dans les pays africains, et d'identifier les techniques les mieux adaptés aux différents contextes africains.

Au programme de cette rencontre figurent divers thèmes portant notamment sur ''les biotechnologies pour le traitement et la réutilisation des eaux usées dans le contexte africain'', ''les besoins et expériences pratiques dans le traitement et la réutilisation des eaux usées en Afrique'', ''l'exploitation et maintenance liées aux biotechnologies pour le traitement de l'eau et sa réutilisation'', ''l'efficacité énergétique et traitement des eaux usées'' et ''les politiques de traitement des eaux usées''.

Le projet Waterbiotech est une initiative qui vise à contribuer à faire face à la pénurie de l'eau en Afrique en permettant l'accès au savoir-faire en biotechnologies et les technologies de traitement des eaux usées. Les biotechnologies, qui font appel à des micro-organismes pour dépolluer les eaux, peuvent constituer des solutions efficaces pour résoudre le problème de la pollution des eaux en Afrique et améliorer la qualité de vie de ses populations.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus