Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


Lemag - Agence - publié le Vendredi 16 Mai à 09:59

OMS: Les actuels enfants vivraient plus longtemps



Genève - Selon le rapport statistique annuel de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié jeudi, l'espérance de vie à l'échelle mondiale est désormais de 73 ans pour une fillette née en 2012 et de 68 ans pour un garçon.



Archive
Archive
Avec 87 ans d'espérance de vie à la naissance, les petites japonaises sont les mieux loties au monde. Pour les garçons, c'est en Islande, où elle atteint 81,2 ans. Japon, Suisse, Singapour, Italie et Luxembourg figurent parmi les dix premiers du classement pour les deux sexes.

"Nous assistons à une transition sanitaire due aux succès contre les maladies infectieuses qui font que davantage de gens meurent de maladies non contagieuses, y compris en bas âges", a déclaré un expert de l'OMS, cité par l'agence Reuters.

La progression de l'espérance de vie ne montre cependant aucun signe de ralentissement, y compris dans les pays les plus industrialisés, où elle est la plus élevée.

Par contre, c'est dans l'Afrique sub-saharienne, où neuf pays sont sous les 55 ans pour les deux sexes, que l'espérance de vie est la plus faible.

Pour la première fois dans le cadre de ce rapport, l'OMS évalue les "années de vie perdues", donnée qui tient compte de l'âge auquel surviennent les décès et de leur nombre, pour discerner les causes de la mortalité.

Les années de vie perdues à cause de la diarrhée et des infections respiratoires, les deux premières causes de décès prématurés en 2000, ont respectivement reculé de 40 et de 30%, entre cette année-là et 2012. Ce sont les maladies cardiovasculaires qui occupent désormais la première place.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara