Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Lundi 25 Avril à 10:19

Nouvelles culturelles



Guelmim - La Rabita mohammadia des oulémas a procédé, samedi à Guelmim, au lancement de son site web www.saharaomran.ma "science et habitat pour les études et la relance du patrimoine sahraoui" avec pour vocation de proposer aux utilisateurs des informations sur la richesse de l'héritage sahraoui, son histoire, son patrimoine et ses sciences, entres autres.



Cette nouvelle plateforme, lancée lors d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence du wali de la région de Guelmim-Oued Noun, constitue un espace scientifique et numérique qui se propose de mettre à la disposition des internautes, diverses informations, notamment grâce à sa rubrique consacrée au Sahara marocain.

Ce portail de la Rabita ambitionne de préserver et valoriser le patrimoine sahraoui et de fournir aux chercheurs dans le domaine des études religieuses, culturelles, économiques et sociales autour du Sahara, une base de données et des sources qu'ils peuvent exploiter pendant leurs recherches.

-"Le renouveau du dialogue religieux contemporain, sa décortication et la reproduction d'un discours alternatif ne peuvent avoir lieu sans puiser dans l'authenticité des sciences islamiques", a affirmé, samedi à Guelmim, le secrétaire général de la Rabita Mohammadia des oulémas, Ahmed Abbadi.

Lors d'une conférence sur le discours religieux, qui a eu lieu en marge du lancement officiel du site web de la Rabita, www.saharaomran.ma, M. Abbadi a souligné que la décortication du discours religieux est aussi liée à la maîtrise de la théologie, estimant qu'une telle action devra prendre en considération une série de mutations notamment à l'ère du numérique, des technologies et des réseaux sociaux.

Il a, en outre, plaidé pour la création d'observatoires et la mise en place de mécanismes d'observation scientifique durable afin que toutes les décisions et initiatives soient fondées sur des données.

Nador- Le grand prix de la 21ème édition du Festival printanier international du théâtre de l'enfant a été attribué à la troupe "Aldin pour la culture et l'art" du Sultanat d'Oman pour sa pièce intitulée "l'île des vœux".

Cette manifestation, dont les travaux ont pris fin samedi à Nador, a décerné le prix de la meilleure réalisation à Lorens Jans de la troupe française Badabum, tandis que le prix de cinégraphie a été décroché par la troupe Stilcom pour sa pièce "l'île des devinettes" (Jazirat Alalghaz).

Le prix de la leçon éducative a été remis, quant à lui, à la troupe de "l'assoctiation de la culture et des arts d'Al Ahssa, en Arabie Saoudite, pour sa pièce "le Royaume des couleurs" (Mamlakat Alalwan).

Ce festival printanier, organisé par le Mouvement de l'enfance populaire- section de Nador, vise à promouvoir la culture, l'éducation, la créativité et le patrimoine artistique matériel et immatériel, et à encourager la diplomatie et le tourisme culturels au niveau local, régional et national.

Rabat- La Fondation Takaddoum à Kénitra organise des journées culturelles du 26 avril au 07 mai sous le thème "70 ans de lutte pour transmettre un message d'enseignement national".

Selon un communiqué de la fondation, ces journées, qui marquent la célébration du 70ème anniversaire de création de cette fondation, seront marquées par la projection d’un documentaire et des témoignages de certains anciens élèves.

Le 27 avril, la fondation devra organiser un séminaire sur "les sorts et perspectives de la réforme de l’enseignement au Maroc".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus