Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Hicham - publié le Dimanche 10 Juin à 00:00

Nous sommes la risée du monde (footballistique) !






Nous sommes la risée du monde (footballistique) !
Alors que le match que joue en ce moment notre équipe nationale contre la côte d’ivoire à Marrakech est en notre défaveur, je sens une colère profonde et amère qui monte en moi. C’est toujours le même scénario, le même résultat, le même fiasco, la même honte, la même humiliation que subit malgré lui notre peule, amoureux du petit ballon et dont ses attentes et espoirs dans l’équipe nationale sont immenses.

On change les joueurs, on change les entraineurs, on change les président de la fédération, on change les ministres du sport, le résultat reste le même, la honte ne change pas de camp, elle nous reste collée à jamais. On fait table rase des joueurs nationaux, on fait appel à des joueurs de l’étranger qui ne connaissent rien au Maroc, on ose payer tellement cher beaucoup plus cher qu’en Europe les entraineurs, mais cela ne change rien, nous sommes nuls, nous n’arrivons à rien sauf à perdre et à faire du surplace.

Vous vous rendez compte, bien que je sois un amoureux du foot, un chauvin, un (télé)spectateur et supporteur de première d’heure de notre équipe nationale, je suis en train de regarder une autre chaîne. Suivre le match en direct me rebute, me torture. J’ai honte. Quel ressenti ! Quel rejet involontairement violent de ma part. Je l’avoue, cela m’insupporte, cela me ronge, cela broie mon cœur, cela me donne les nerfs, les nausées et aiguise mon impuissance.

Selon moi, encore rien de particulier et d’atypique dans cette situation que vit notre nation. Je pense qu’on retrouve les mêmes vices, les mêmes causes profondes qui dévorent notre nation.

Je commencerai par la corruption. Maux invisible qui laisse des dégâts irréparables. Invisible, ce qui rend le peine double, car aucun média, sportif ou généraliste, n’a déjà parlé de cela ou à s’est même permis d’émettre des doutes. Aucun média n’a jamais enquêté ni investigué sur le sujet. C’est surprenant, non ?
Pourtant tout le Maroc en parle, cela semble apparemment monnaie courante dans les championnats.

A chaque fois que je rentre chez moi à Marrakech, que je m’avachie sur une terrasse de café, quand les gens parlent du KACM et du championnat marocain, ils semblerait que ses certains matchs soient trafiqués. Il parait que les joueurs et autres acteurs du foot sont tellement mal payés que certains se laissent aller. Si cela s’avère vrai, alors que c’est la base, je trouve que la situation est très grave car sans conscience professionnelle, nous n’avons rien, nous ne pouvons rien construire, nous pouvons rien attendre notre foot national.

Aussi, on nous dit que le Maroc a un championnat professionnel ! Mais qu’existe honnêtement de professionnel ? Connaissez vous des présidents de clubs, d’entraineurs, d’arbitre et de joueurs professionnels ? Moi, pas, comment demander à des joueurs avec un salaire entre 5000 et 10000DH de l’être ? C’est demander tout simplement l’impossible.

Le niveau de notre championnat ne cesse de s’affaiblir année, après année. Un championnat qui ne produit plus de joueur de qualité. Cela fait 16 ans que je suis en France, j’ai rarement vu des joueurs, comme on dit locaux, venir se « professionnaliser » dans les ligues européennes.

A part quelques centres de formation adossés à certains anciens clubs, usés, démodé, dépassé, il n’y a quasiment pas de centre national qui forme les joueurs de demain. Seule la rue forme la majeure partie de nos joueurs. Ce n’est pas digne d’une nation qui se veut grande et rayonnante comme la notre.

J’enchainerai par le manque de rigueur, de responsabilité et de conscience que ce soit au niveau des observateurs qui ne font pas leur boulot, j’en ai parlé quelques lignes plus haut et des dirigeants qui n’ont aucune fierté et aucun sens de la responsabilité. Sans âme et sans conscience, nous sommes rien. Comment accepter de payer un entraineur et un sélectionneur 250 k$ par mois ? Quel sens de responsabilité, quelle étique laisse faire une telle bêtise alors que le SMIC national est de 250$ ? Moi, j’en connais pas, c’est ubuesque ! Vous vous rendez compte cher(e)s lecteur(rice)s, c’est 1000 fois le salaire de base marocain. C’est du jamais vu de par le monde. C’est qu’au Maroc qu’on voit de telle anomalie, de telle exception, de tel mépris car nos responsables manquent justement de responsabilité et d’appréciation. Cela continue toujours au vu et au su de tous le monde.

Aussi, il manque de responsabilité car cela fait plusieurs années qu’on joue avec des joueurs nés à l’étranger qui ne connaissent rien ou peu du Maroc et de la réalité du foot au Maroc sans rien faire et sans rien trouvé, d’anormal, à redire. Cela semblait et semble toujours arranger tout le monde. Non, non et basta à cette aberration, nous devons penser à un plan Marshall pour tout refondre, le championnat, les règles de jeu, les centres de formation d’entraineur et de joueurs, les championnats, tout rechanger quelque soit le temps, l’argent et les moyens nécessaire. C’est une cause nationale. Cela ne peut plus continuer ainsi.

Je finirai par l’infériorité et le complexe que nous développons depuis notre indépendance vis-à-vis de l’étranger. Dans notre subconscience, nous vivons toujours sous tutelles, nous sommes persuadé que l’autre, du vieux continent, fait mieux et meilleur nous. Nous lui donnons tous les droits sans rien lui exiger tant sur les devoirs que sur les résultats. Nous enchainons tellement les défaites sans que personne ne bouge et n’agit qu’on peut croire que tout est permis, qu’il ne s’agit comme certains disent que d’un jeu. Non et Non, ce n’est pas jeu, il s’agit la du maillot national qui doit être mouillé et dont tout le monde, responsables, entraineurs, joueurs et supporteurs se doivent d’être fières et honorés et le porter et de le défendre.

Oui messieurs les responsables, les entraineurs, les joueurs, soyez dignes de vous-même, soyez fiers, soyez des vrais hommes avec le sens de la responsabilité et du devoir, ayez de l’honneur : les résultats ne sont pas au rdv, l’image du Maroc est écorné, notre réputation est salie, note drapeau est trainé, qu’ATTENDEZ VOUS pour partir…Allez vous en, honte à vous, nous avons mis tant d’espoir en vous, vous l’avez trahit, vous avez perdez notre confiance.
Partez sans qu’on vous le demande, soyez des hommes et démissionner sans rien quémander ...juste allez vous en s’il vous reste un peu de dignité.

….Et avant de partir, et pour votre information, apparemment, la situation nous est toujours défavorable…nous sommes menés 2 à 1 alors qu’au début de ce billet nous étions menés 1 à 0….Décidément, nous confirmons, sommes très mauvais.


Tagué : Hicham

               Partager Partager


Commentaires