Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Abdelkader Khalef - publié le Jeudi 17 Septembre à 17:52

Nomade






J’arpente 
les sentiers sinueux 
que tissent les mirages volages 
de mes allègres convulsions
Je contemple 
la poussière inquiète d’ici-bas
valsant à l’ombre de l’insouciante fatalité
De vertige en vertige 
quelques flammes indécises
interrompent les songes 
quand s’éclipse l’horizon 
au delà de la trajectoire
Ni eau
Ni feu
La nostalgie hisse la déréliction
au plus haut de la grisaille
Dans les marécages des grandes incertitudes
le lyrisme vogue
pendant que la gazelle 
se laisse rissoler
sur le sable brûlant 
et le dromadaire inquiet 
traverse la mer 
pour changer de bosse
Je mure les paupières 
pour savourer la fraicheur 
de quelques songes incandescents 
sans rompre avec la frénésie 
des phantasmes en jachères
Beau le rayon de soleil à moitié écorché
D’exile en exile s’amplifie la nostalgie
Nomade
J’ai surpris la platitude des fastes
L’orgueil des odalisques
Le silence des champs de mines
L’indolence des roses rebelles
Les auréoles des suffocantes facondes
Les échos des palais délabrés
J’ai vu la dépravation à l’éthique tenir la main
Les rivières arides narguer les sources taries
Des excités aux lâches reconnaitre la vaillance
Nous naviguons dans le même océan
Et des vents étranges nous éloignent
Des ailes des oiseaux



               Partager Partager