Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Polisario Confidentiel - publié le Mercredi 23 Février à 19:14

Négociations Polisario Maroc, un round informel pas tout à fait comme les autres…




Selon des indiscrétions ayant filtré dans les milieux diplomatiques maghrébin , le round informel de négociations devant se tenir au courant du mois de Mars entre le Maroc et le Polisario dans un lieu tenu encore secret devrait apporter son « lot de nouveautés », notamment au niveau de la composition des « accompagnants algériens « du Polisario.



Négociations Polisario Maroc, un round informel pas tout à fait comme les autres…

En effet, il semblerait que celui qui avait jusque là la haute main sur l’aspect diplomatique du dossier, Abdelkader Messahel, ministre délégué des affaires étrangères, aie passé le flambeau au conseiller spécial du Président Bouteflika en charge de la sécurité, le colonel Djamel Bouzghaya, également pressenti pour succéder au Général « Tewfik » Médiène, inamovible patron des services secrets algériens, le DRS.

Bouzghaya devrait chapeauter et briefer la délégation du Polisario devant se rendre aux négociations informelles, avec un changement dans la position algérienne, à savoir une possibilité de se diriger vers une solution politique négociée. Seul préalable qui aurait été demandé au stratège algérien : « trouver une formule qui ne fasse pas perdre la face à l’Algérie ».


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».