Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



AFP - publié le Mardi 2 Novembre à 14:09

Négociations Maroc-Polisario le 8 novembre près de New York




New york - Une troisième session de négociations entre le Maroc et le Front Polisario sur l'avenir du Sahara occidental se tiendra sous l'égide des Nations unies le 8 novembre dans la banlieue de New York, a annoncé mardi le représentant du Polisario à l'ONU.



Ahmed Bujari
Ahmed Bujari
"C'est le troisième round de discussions. Cette prochaine rencontre sera l'occasion d'examiner les intentions du Maroc. Le Maroc est-il prêt à discuter d'un référendum sous l'égide de l'ONU?", a souligné Ahmed Bujari à l'AFP.

"Ce sera aussi l'occasion d'examiner les intentions de Paris. La France est toujours derrière la position du Maroc", a-t-il ajouté.

Cette rencontre interviendra dans le sillage de la tournée fin octobre de l'émissaire de l'ONU Christopher Ross dans la région. Il y avait rencontré le chef du Polisario Mohamed Abdelaziz dans les camps de réfugiés Saharaoui à Tindouf, dans le sud-ouest de l'Algérie.

Des représentants des deux parties s'étaient séparés en février 2010 après une réunion informelle de deux jours près de New York, sans parvenir à surmonter leurs désaccords. Une autre réunion avait eu lieu sans résultat en août 2009 en Autriche.

Le Maroc soutient l'option d'une autonomie sous sa souveraineté, refusant toute indépendance.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».