Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM


AA - publié le Jeudi 22 Septembre à 09:47

Naufrage d’une embarcation au large de l'Egypte: Le bilan préliminaire est de 29 morts





Le Caire - Vingt-neuf personnes ont péri, mercredi, selon un bilan préliminaire, dans le naufrage d’une embarcation au nord de l’Egypte avec à son bord des centaines de migrants clandestins, ont annoncé plusieurs responsables égyptiens.
 
Dans un communiqué rendu public, le ministère égyptien de la Santé et de la Population, a écrit que «29 personnes sont décédées jusqu’à présent et cinq autres ont été blessées dans le naufrage d’une embarcation illégale au large des côtes de la ville de Rachid dans la province d’al-Béhira». 

Ahmed al-Ansari, directeur de l’Instance des Secours au ministère de la Santé a indiqué que «quinze ambulances ont été, immédiatement après le naufrage, mobilisées pour transporter les blessés et les morts aux hôpitaux d’al-Mahmoudiya, de Kafr Eddaouar, de Rachid et d’Edko». 

De son côté, le général Ala’eddine Chawki, directeur de la sûreté d’al-béhira a dans des déclarations aux médias, souligné qu’une «embarcation, qui a pris la mer de la province de Kafr Cheikh (Delta du Nil), avec à son bord au moins 300 migrants clandestins, a chaviré près des côtes de la ville de Rachid dans la province d’al-Béhira ». 

Peu avant cela, l’agence de presse égyptienne avait relevé que pas moins de 600 personnes étaient à bord de l’embarcation. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara