Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
FETE DU TRONE : GRACE ROYALE AU PROFIT DE 1.272 PERSONNES CONDAMNEES PAR LES DIFFERENTS TRIBUNAUX DU ROYAUME... https://t.co/JR2xbJutJQ


eMarrakech .info - publié le Mardi 16 Août à 17:04

Najm Allal, le poète sahraoui dont le Polisario veut étouffer la voix




eMarrakech: Najm Allal, un poète et chanteur sahraoui vivant dans les camps de Tindouf. Ce poète vient de sortir un album baptisé "Les jeunes du changement", un album qui lui a rendu la vie bien difficile aux camps.


En effet, ce poète engagé a voulu traduire la peine des habitants dans les camps de Tindouf et montrer son soutien aux jeunes qui désirent un changement radical. Il a aussi critiqué les dirigeants du Polisario, les accusant de s'enrichir aux dépens de la misère des habitants.

Ces mots n'ont pas plu aux responsables du polisario qui ont commencé à harceler le chanteur et sa famille, lui interdisant d'exercer son art, en acte d'oppression abject de ceux qui prétendent défendre la liberté.

Pour soutenir cet artiste dans sa peine, l'Association des Musiciens Marocains à l'Étranger a tenu à dénoncer cette attitude inhumaine de la part du Polisario et à soutenir le poète et chanteur Najm Allal.

Ainsi, l'Association appelle, dans un communiqué, toutes les organisations humanitaires et les Comités des Droits de l'homme à soutenir Allal Najem contre les agissements des responsables du Polisario qui lui refusent son droit à exercer son art librement en l'harcelant, lui rendant la vie bien difficile dans des camps qui bouillonnent.

L'association, selon son président Abderrahim Harchi qui est originaire des "Sbaïyine" au sahara, s'est mise en contact avec plusieurs artistes et activistes arabes et européens pour mettre toute la lumière sur la situation déplorable que vit Najm Allal dont le crime est de dire la vérité...!


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Tout message ne respectant pas ces règles sera supprimé :

- Rester dans le sujet de l'article
- Ne pas écrire en majuscule
- Respecter les autres membres ainsi que les rédacteurs
- Vous êtes responsable du contenu de vos messages
- Le site ne saurait être tenu pour responsable d'erreurs, d'omissions ou des résultats qui pourraient être obtenus par un mauvais usage des messages diffusés
- Pas de pubs ni de lien de parrainage
- Pas de spam

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara