Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



Larbi Amine - Emarrakech - publié le Mardi 11 Septembre à 14:23

Najm Allal enlevé par le polisario et sommé de quitter les camps s’il ne veut pas qu’on le tue




Tindouf : Najm Allal chanteur sahraoui et opposant au front polisario avait entamé un sit-in de protestation contre Kerry Kennedy et ses activistes du RFK Center.



Najm Allal PH Forsatin
Najm Allal PH Forsatin
Le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf  (Forsatin) a annoncé que Najm Allal a été victime d’enlèvement par des miliciens armés du Polisario.

L’artiste sahraoui, fervent opposant au polisario, rentrait chez lui du lieu ou il était en Sit-In de protestation, suite au refus de kerry kennedy présidente du RFK center, de le rencontrer lors de son récent séjour aux camps, ainsi que toutes les tribus opposées au polisario dans les camps de Tindouf.

Il fut interpellé par des individus en armes, qui l’embarquèrent de force vers une destination inconnue.

Aussitôt fait, sa famille et nombre de ses amis se dressèrent devant la résidence de Mohamed Abdelaziz, manifestant pour sa libération immédiate.

Deux jours plus tard, le polisario craignant que les protestations ne s’élargissent, finit par plier et libère Najm Allal, qui affirma qu’il fut victime de toutes sortes d’exactions, insultes et maltraitances.

Selon le Forsatin, Allal reçut de la bouche de ses bourreaux une menace de mort s’il ne quittait pas les camps du polisario.

               Partager Partager


Commentaires