Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G


MAP - publié le Mardi 15 Mars à 09:57

Moulay Hafid Elalamy : Net progrès du commerce électronique



Rabat - Le secteur du commerce électronique connaît un net progrès dû à la prise de mesures juridiques, réglementaires et de sensibilisation, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.



Cette évolution revient à l'utilisation, à grande échelle, des technologies d'information et de communication (TIC) et à la volonté politique traduite par le plan Maroc Numeric qui a contribué à la multiplication des sites de commerce et des services de l'administration électronique, a indiqué M. Elalamy qui intervenait à l'ouverture de la sixième édition des journées nationales du consommateur, organisée en commémoration de la journée mondiale des droits des consommateurs (15 mars). 

Le ministère est en cours d'achèvement d'une nouvelle stratégie nationale dédiée à la promotion de l'économie numérique et qui vise à accélérer la transformation numérique au Maroc, à conforter sa position en la matière au niveau régional et à relever les défis relatifs à la gouvernance et aux compétences numériques, a-t-il précisé.

Selon des données de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications, le nombre des abonnés internet a dépassé, à fin 2015, les 14 millions, alors que et le taux de pénétration a atteint 42,75 pc, a-t-il relevé.

Pour sa part, le président de la Fédération nationale des associations de consommateurs, Mohamed Benkaddour, a souligné que le commerce électronique au Maroc a réalisé des avancées notables au cours de l'année dernière, notant plus de 2,1 millions d'opérations de vente et d'achat électroniques.

Le chiffre d'affaires du commerce électronique a atteint 1,2 milliards de dirhams (MMDH), réalisé via des cartes bancaires marocaines et étrangères, tandis que la valeur des transferts d'argent électroniques a enregistré une augmentation de 14,9 pc, soit plus de 1,05 MMDH, a fait savoir M. Benkaddour.

De son côté, le président de l'Association marocaine des droits du consommateur, Bouazza Kherrati, a souligné que le consommateur se veut un acteur actif du système économique aux niveaux local et mondial.

M. Kherrati a mis l'accent sur la nécessité de gagner la confiance du consommateur en matière du e-commerce qui représente un nouveau produit de l'économie numérique, appelant à lutter contre les crimes numériques et à accompagner l'évolution numérique par un "code numérique" garantissant les droits des acteurs numériques.

Quant au président de la Fédération du sud des associations de protection des consommateurs, Mohamed Mekkaoui, a estimé que la culture de protection des consommateurs s'impose à l'ère de la libéralisation économique et du développement industriel et technologique.

M. Mekkaoui a, dans ce sens, invité la société civile à contribuer à la promotion de ce secteur, à envisager des mesures pour accompagner le développement numérique et à créer des instances régionales compétitives en vue de consolider la culture de consommation et de protection des consommateurs.

Selon une feuille de présentation distribuée par le ministère, à l'occasion des journées nationales du consommateur (du 14 au 18 mars) tenues dans nombre de villes du Royaume sous le signe "comment acheter sur internet en toute confiance", cette édition a pour but de présenter aux consommateurs les volets juridique et technique de la e-gouvernance.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus