Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


APS - publié le Lundi 16 Juin à 10:50

Mondial 2014 de football/ Belgique- Algérie : l'heure de vérité sonne



Belo Horizonte (Brésil) - La sélection algérienne de football est fin prête pour effectuer son entrée officielle en coupe du Monde 2014, face à la Belgique mardi au Stade Mineirao à Belo Horizonte (13h00 locale/17h00 algérienne), où les Verts sont à pied d'œuvre, à 24 heures d'une échéance qui s'annonce importante pour la suite de la compétition.



Les coéquipiers de Saphir Taider vont ainsi entrer de plain-pied dans une compétition de très haut niveau et évolueront dans un groupe H avec la présence, aux côtés des redoutables belges, de l'équipe de Russie et celle de la Corée du Sud, qui s'affronteront un peu plus tard mardi à Cuiabà (18h00 locale).

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic semble avoir tiré les enseignements des derniers matches de préparation disputés par l'Algérie en Suisse, successivement face à l'Arménie et la Roumanie, soldés tous les deux par des victoires, qui démontrent toute la détermination et la motivation des Verts, pour faire bonne figure dans ce rendez-vous brésilien.

Ces deux tests amicaux ont pu permettre, toutefois, au staff technique de constater un flottement au niveau du secteur défensif, d'où la nécessité d'y remédier devant des attaquants belges qui crachent le jeu, menés par leur stratège, Eden Hazard (Chelsea).

D'ailleurs, les solutions éventuelles à ces insuffisances ont été minutieusement examinées par le coach national au cours des différentes séances d'entraînement effectuées depuis l'arrivée des Algériens le 8 juin dernier à Sorocaba.

"Nous allons affronter une belle équipe belge, qui regorge de joueurs excellents notamment au niveau de l'attaque. Nous avons étudié le jeu de cet adversaire, pour essayer d'élaborer un plan pour le contrer. Nous devons être appliqués et concentrés mardi pour espérer décrocher un bon résultat à l'occasion de notre entrée en lice dans ce tournoi", a affirmé l'entraîneur adjoint de la sélection, Noureddine Kourichi.

Un onze conquérant et offensif

Concernant l'équipe type qui sera alignée à l'occasion des grands débuts de l'Algérie dans cette 20e édition du mondial, le coach national, qui dispose de l'ensemble de son effectif, semble se fixer définitivement sur sa composante, à 24 heures de ce rendez-vous tant attendu par tout un pays.

Connu par son penchant pour le jeu offensif, Halilhodzic ne veut pas déroger à la règle, même s'il s'agit d'un match de coupe du monde. Le technicien bosnien veut oser et aller chercher et inquiéter cette équipe de Belgique dans ses derniers retranchements, comme en témoigne le onze qu'il devrait aligner ce mardi.

Ainsi, trois joueurs à vocation offensive seront incorporés d'entrée: Feghouli, Soudani, et le nouveau venu, Ryad Mahrez, qui constituera la "surprise du chef".

Très en verve lors des deux matchs amicaux disputé en terre helvétique, le sociétaire de Leicester City (Premier league anglaise), devrait effectuer ses grands débuts officiels avec la sélection.

Dans les autres compartiments, Raïs Mbolhi retrouvera son statut de portier N.1, reléguant à nouveau Mohamed Lamine Zemmamouche au banc des remplaçants. Sur le flanc gauche de la défense, Faouzi Ghoulam est indétrônable en dépit de la présence de l'expérimenté Djamel Mesbah. A droite, Halilhodzic a préféré la polyvalence et l'expérience de Mehdi Mostefa, à la jeunesse d'Aissa Mandi. Dans la charnière centrale, Coach Vahid a fini par procéder à un changement notable en faisant sa confiance à Rafik Halliche, l'un rescapés du mondial 2010 en Afrique du Sud, où il sera appelé à s'associer à l'inusable Madjid Bougherra.

Durant pratiquement toute la phase de préparation, c est Liassine Cadamuro qui était aligné aux côtés du capitaine des Verts. Carl Medjani, et comme à chaque fois, aura le rôle de sentinelle. Il sera secondé au milieu de terrain par le duo Saphir Taïder-Nabil Bentaleb.

De son côté, la Belgique, qui effectue son retour au mondial après douze ans d'absence, fait partie des candidats potentiels pour le dernier carré, selon les observateurs, en misant sur une génération dorée qui semble cependant manquer d'expérience, le tout dirigé par le coach Marc Wilmots.

Ainsi, un bon résultat des Verts lors de leur entrée en matière dans ce Mondial serait une bonne option pour le groupe de Vahid Halilhodzic qui avait affirmé dans des déclarations à la presse algérienne, la volonté de tous ses joueurs à mettre tous leurs moyens pour s'illustrer dans ce tournoi majeur, et atteindre pour la première fois de l'histoire, le cap des huitièmes de finale.

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara