Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Larbi Amine - Lemag - publié le Jeudi 7 Novembre à 15:14

Mohamed Sifaoui : La Guerre Bouteflika - Toufik, est la lutte d’une ‘brute’ contre un ‘truand’




Lemag : Mohamed Sifaoui est un écrivain, journaliste et réalisateur algérien, il a publié hier, 6 novembre, une tribune prédisant une guerre clanique ouverte et plus violente, en Algérie, dés l’officialisation de la candidature de Bouteflika pour un 4ème mandat.



Mohamed Sifaoui - PH. laregledujeu.org
Mohamed Sifaoui - PH. laregledujeu.org
«L'une des luttes claniques les plus graves, depuis l'indépendance, mine et paralyse un pays qui ne sait plus quelle direction prendre et ankylose une société, transformée en observatrice passive, incapable de prendre son destin en main».

Ainsi fut la description faite de l’Algérie, par l’écrivain algérien Mohamed Sifaoui, dans une tribune signée par lui, au média américain The Huffington Post.

Sifaoui, auteur en 2012, de l'ouvrage ‘Histoire secrète de l’Algérie Indépendante – L’Etat- DRS’, paru aux éditions du Nouveau Monde, a expliqué que la guerre clanique muette, jusqu’à aujourd’hui, que mène le président Abdelaziz Bouteflika, contre le patron du DRS, le général Mohamed Mediène alias Toufik, est loin d’être la lutte d’un démocrate contre une police politique opprimante, mais bien au contraire, c’est la tentative de replacement d’une dictature militaire par celle d’un clan prédateur et affairiste, représenté par la fratrie Bouteflika, Abdelaziz le président et Saïd l’homme de l’ombre.

Sifaoui a dit son amertume, de voir «un président-candidat, gravement malade sinon impotent, remporter le ‘droit" d'exercer un 4e mandat sans prendre la peine de mener campagne ni  d'exposer bilan et programme».

Pour lui, l’Algérie serait unique au monde à élire un président incapable ni de marcher ni de parler.

Général Toufik PH archive
Général Toufik PH archive
Bouteflika bénéficiant certainement de soutien étranger, notamment américain pour déplumer le DRS de Toufik, se construit un pouvoir absolu, qui finira, dit Sifaoui, d’abrutir les algériens, après que ceux-ci, aient, à longueur d’années, subi les assauts du DRS, «à travers le clientélisme, la pression et différentes sortes de magouilles tout aussi malsaines les unes que les autres».

Tout cela pour un seul et unique but : Faire main basse sur le produit de la rente des hydrocarbures, Bouteflika et son clan voulant leur part, après que les généraux, armes aux mains, en avaient profité grandement.

Mohamed Sifaoui a averti que le silence et la non réplique du Général Toufik aux assauts de Bouteflika, n’est point à assimiler à une défaite : «Dans un pays où la violence politique et la violence tout court sont intimement liées à la culture de l'exercice du pouvoir, tous ceux qui ont un intérêt vital à venir en aide au général Toufik choisiront le mode opératoire le plus extrême pour préserver leurs intérêts à travers le sauvetage de leur parrain».

Sifaoui craint un bain de sang en Algérie, qui meurtrirait en premier, le peuple algérien innocent et perpétuel victime de ses gouvernants.

Le général Toufik ripostera, prédit Mohamed Sifaoui, et de la plus sanglante des manières, «dès le moment où Bouteflika aura officialisé sa candidature pour le 4e mandat».

«Drôle de western» ironise, en fin, Sifaoui, sauf qu’entre Toufik et Bouteflika, «il n'y a pas de "bon" et de "méchant". Tout juste s'il s'agit d'une "brute" et d'un "truand"» conclut-il.



               Partager Partager


Commentaires

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles